Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/en/livre/?GCOI=27246100299800
L'Attraction mondiale
Title L'Attraction mondiale
Edition First Edition
Collection Références
Publisher Presses de Sciences Po
BISAC Subject Heading POL000000 POLITICAL SCIENCE
BIC Subject Heading H Humanities
Audience 06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019) 3283 SCIENCES POLITIQUES
Credit Presses de Sciences Po
Title First Published 02 October 2012
Subject Scheme Identifier Code      93 Thema subject category: JP
Includes Index; Bibliography
 


Format ePub
Nb of pages 280 p. Index . Bibliography .
Product Detail EPUB
ISBN-10 2724688740
ISBN-13 9782724688740
Publication Date 02 October 2012
Product Content Text (eye-readable)
Technical Protection ebook Adobe DRM
Main content page count 280
List Price 14.99 €
 


Format Paperback
Nb of pages 280 p. Index . Bibliography .
ISBN-10 2-7246-1268-X
ISBN-13 978-2-7246-1268-4
GTIN13 (EAN13) 9782724612684
Reference no. 978-2-7246-1268-4
Publication Date 02 October 2012
Main content page count 280
Weight 290 gr
List Price 19.00 €
 

Description

KEYWORDS: POLITICAL PHILOSOPHY - COSMOPOLITANISM - WORLD ORDER

By tackling the relation between philosophical considerations and international relations distinct domains through the idea of an "attraction mondiale" (world attraction), the author is able to gather his diverse material into three ways of thinking future international political thought and organization.

This book constitutes a good introduction to present 'cosmopolitan' debates. This research aims at introducing originally international political philosophy thanks to the concept of "attractor" : a very well known concept in physics or mathematics - especially on chaos theory. It provides an overview of the competing approaches of normative international theory by revisiting classical authors of the field, especially Kant, Hobbes, Rawls,…). It also introduces new theoretical approaches like cosmopolitism of the stranger or francophone approaches (Tassin, Bensaïd, Jullien).

The author: Frédéric Ramel is a university professor of political science at Sciences Po. He is the editor of Philosophie des relations internationales (Presses de Sciences Po, 2011)

Contents

Introduction
Une vocation : penser l'attraction mondiale, fruit de la modernité
Une cristallisation : la controverse Kojève/Strauss sur l'État universel homogène
Une réactivation : la philosophie politique des relations internationales aujourd'hui

PREMIÈRE PARTIE L'ATTRACTION CLARIFIÉE

Chapitre 1 / LA PENSÉE DE KANT ACTUALISÉE
L'universel kantien
Dépassements et renouvellements contemporains

Chapitre 2 / L'APPROCHE DE RAWLS ÉTENDUE
Vers une position originelle globale
L'extension des principes de justice

Chapitre 3 / LA TRADITION DE L'HUMANISME CIVIQUE RÉINVESTIE
Une autre face de la modernité
Recouvrer le sens de l'action civique dans la globalisation
Thème et variations cosmopolitiques

DEUXIÈME PARTIE L'ATTRACTION CONTESTÉE

Chapitre 4 / LE LIBÉRALISME SCEPTIQUE RENOUVELÉ
Le libéralisme classique prolongé : origines et vigueur du scepticisme
Les réserves de Rawls : un scepticisme assumé

Chapitre 5 / LA PENSÉE DE SCHMITT ACTUALISÉE
Le sentier impossible de l’universum
Le pluralisme nécessaire en relations internationales

Chapitre 6 / LE COMMUNAUTARISME PROLONGÉ
Un argumentaire central : la pluralité des communautés
Un argumentaire affiné : le pluralisme de haute densité
Thème et variations pluralistes

TROISIÈME PARTIE L'ATTRACTION RECONSIDÉRÉE

Chapitre 7 / DE LA RECHERCHE DU MILIEU À UNE AUTRE ARCHITECTURE MONDIALE
Redéfinir l’attracteur : les recentrages sur la notion de communauté
Corriger l’attracteur : les propositions néomarxistes

Chapitre 8 / DE LA RECONNAISSANCE DU MILIEU À UNE AUTRE CONCEPTION DU MONDE
La destruction du milieu à l’ordre du jour
Une articulation renouvelée entre pluralité et unité

Chapitre 9 / DE L'ÉLARGISSEMENT DU MILIEU À UNE AUTRE DIRECTION DANS LE MONDE
À l’origine du décentrement : le tropisme occidental en débat
L’expression du décentrement : une pluralité de sources
Thème et variations de l’humanité comme milieu

Conclusion