La constellation des appartenances

Nationalisme, libéralisme et pluralisme
Première édition

Avec la chute du mur de Berlin, le nationalisme était de retour. Avions-nous les outils intellectuels pour comprendre ce phénomène ? Ce livre donne toutes sa place aux analyses novatrices de la problématique de la nation et de la diversité culturelle. Lire la suite

Pendant toute la guerre froide, la question nationale, qui avait si fortement marqué l'entre-deux-guerres, était parvenue à se faire oublier. Sans doute, le nationalisme n'avait pas disparu de l'horizon politique, en particulier dans le Tiers Monde. Pourtant, la rhétorique dominante insistait sur l'inéluctable dépassement du nationalisme par les universalismes, celui de la démocratie libérale à l'Ouest, celui de l'idéal communiste à l'Est.

Avec la chute du mur de Berlin, la scène changeait : désormais, le nationalisme était de retour. Avions-nous les outils intellectuels pour comprendre ce phénomène ? En partie oui car la sociologie anglo-américaine n'avait jamais cessé de s'intéresser au sujet. En France, il faudra attendre la décennie quatre-vingt, dans la foulée du débat sur l'immigration et la réforme du code de la nationalité, pour assister à un regain d'intérêt progressif pour la problématique de la nation.

Aux perspectives novatrices surgies dans les années 1990, le présent ouvrage donne toute sa place. Il rassemble des auteurs européens et nord-américains, venant de trois disciplines (théorie politique, science politique, droit), qui ont pour point commun d'avoir participé - pour certains d'entre eux de façon décisive - au renouvellement du débat sur la nation et la diversité culturelle.

ONT CONTRIBUÉ À CET OUVRAGE : Alain Dieckhoff, Rainer ESaubôck, Pierre Birnbaum, Gil Delannoi, Guy Hermet, Will Kymlicka, Geneviève Koubi, Jacob T. Levy, Wayne Norman, Stéphane Pierré-Caps, Patrick Savidan, Daniel Weinstock.


Livre broché - 27,50 €

InfoAttention - les expéditions des commandes reprendront à partir du lundi 17 août

Spécifications


Éditeur
Presses de Sciences Po
Auteur
Alain Dieckhoff,
Collection
Académique
Langue
français
Mots clés
Identité, Nationalisme
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Science politique > Théorie politique
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Politique
BISAC Subject Heading
POL000000 POLITICAL SCIENCE
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre
2004
Code Identifiant de classement sujet
Classification thématique Thema: Politique et gouvernement

Livre broché


Date de publication
01 janvier 2004
ISBN-13
978-2-7246-0932-5
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 410
Code interne
9782724609325
Poids
430 grammes
Prix
27,50 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


Introduction. Nouvelles perspectives sur le nationalisme,
par Alain Dieckhoff

PREMIÈRE PARTIE Fondements philosophiques

1. Le pair et l'impair : nation et démocratie, par Gil Delannoi
Repères sur la nation contemporaine
L'idéologie étatique-nationale comme synthèse des contradictions occidentales
Pour et contre la nation
Deux mythes politiques

2. La constellation post-nationale et l'avenir de l'État libéral, par Patrick Savidan
Le nationalisme républicain de Rousseau
Habermas : Un républicanisme post-national ?

DEUXIÈME PARTIE Unité politique et diversité nationale

3. États et cultures nationales : un retour aux origines, par Guy Hermet
La « culture nationale-chique » confisquée par l'État
Des « cultures nationales-civiques » aux cultures nationales en général

4. De la construction nationale à l'ingénierie nationale : l'éthique du façonnement des identités, par Wayne Norman
Qu'est-ce que l'identité nationale ? Comment est-elle refaçonnée ?
La pertinence morale et politique du contenu des identités nationales
Construire une nation avec des matériaux ethniques

5. L'éducation à la citoyenneté dans les sociétés multiculturelles, par Daniel Weinstock
Contre « l'identité »
Repenser les fins et les moyens d'une théorie libérale de l'éducation
La confiance dans les sociétés multiculturelles

TROISIÈME PARTIE La reconnaissance de la diversité

6. La justice et la sécurité dans la prise en compte du nationalisme minoritaire, par Will Kymlicka
Le fédéralisme multinational en Occident
Le discours sur les droits minoritaires en Europe centrale et orientale
La sécession et la « désécurisation » des droits minoritaires

7. Des minorités nationales sans nationalisme, par Jacob T. Levy
Argument nationaliste et argument de l'autodétermination
Difficultés
Constitutionnalisme et États nationalisateurs
Injustices historiques
Les termes de la fédération
Les minorités nationales et les autres

QUATRIÈME PARTIE De quelques modèles

8. Entre universalisme et multiculturalisme : le modèle français dans la théorie politique contemporaine, par Pierre Birnbaum
Un nationalisme étatique rationnel
Les théoriciens communautaristes
Défense d'un universalisme réitératif
Approches du multiculturalisme

9. La « gestion » de la diversité culturelle en France, par Geneviève Koubi
Indivisibilité du peuple français, diversité territoriale et pluralisme culturel
Décentralisation administrative, espaces collectifs et
territorialisation des identités culturelles
Décolonisation, populations d'outre-mer et reconnaissance des spécificités culturelles

10. Autonomie territoriale ou culturelle pour les minorités nationales ?, par Rainer Baubôck
Modèles d'autonomie
Relations entre groupes
Relations intragroupes
Relations entre les groupes et l'État
Arguments contextuels en faveur de l'autonomie culturelle

11. Le principe de l'autonomie personnelle : une solution d'avenir ?, par Stéphane Pierré-Caps
Théorie de l'autonomie personnelle
Destin de l'autonomie personnelle