Au sein de la Maison-Blanche

Au sein de la Maison-Blanche

De Truman à Obama, la formulation (imprévisible) de la politique étrangère des États-Unis

Pourquoi les États-Unis ont-ils choisi de renverser Kadhafi mais pas Assad ? L'équipe Bush a-t-elle manipulé les informations qui ont servi à justifier l'invasion de l'Irak en 2003 ? Quelles raisons ont poussé Johnson puis Nixon à multiplier les bombardements durant la guerre du Vietnam ? Pourquoi Truman était-il si prompt à l'action et Eisenhower si réticent à se commettre ? Les exemples de décisions qui, échecs ou succès, ont influencé le cours de l'histoire et la politique des États-Unis dans le monde depuis 1945 – emploi de la bombe atomique, affaire des missiles de Cuba, « guerre des étoiles », fin de la guerre froide, lutte contre le terrorisme – se multiplient à l'envi.

Si la politique étrangère des États-Unis semble s’incarner dans le président, ce dernier ne dispose pas de structure hiérarchique sur laquelle appuyer ses décisions, comme c’est le cas en France. Aussi lui appartient-il de fédérer les intérêts spécifiques d’une infinité d’acteurs autour d’une politique extérieure commune. La manière dont il gère les discordances institutionnelles et choisit d’orchestrer son système décisionnel – son équipe de conseillers, sa lecture personnelle du monde et des événements internationaux – joue donc un rôle déterminant dans l’orientation de la politique étrangère.

Bible du système décisionnel américain et des choix propres à chacune des présidences en matière de politique étrangère depuis 1945, Au sein de la Maison-Blanche décrypte la personnalité des occupants du bureau ovale, de Truman à Obama, celle des membres de leur cabinet et de leurs conseillers, détaille les fondements et l’évolution de sa plus haute instance en matière de politique extérieure – le Conseil de sécurité nationale (NSC) – et présente de nombreux exemples tirés de soixante-dix ans d’histoire.

Unique en langue française, l’ouvrage permet de comprendre la trajectoire internationale de la première puissance mondiale et le sens réel des décisions de ses présidents.

Charles-Philippe David

professeur
UQAM

Charles-Philippe David est diplômé de l'université Princeton, professeur de sciences politiques et titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques à l'Université du Québec à Montréal. Il a enseigné au Collège militaire royal de Saint-Jean, aux Universités de Montréal et de Laval, à Duke et à UCLA, ainsi qu’à Paris II, Lyon III, Montpellier III, Grenoble et Nice.


http://www.dandurand.uqam.ca/fr/chercheurs/david/pres.htm


La politique étrangère des États-Unis
Fondements, acteurs, formulation
Charles-Philippe David
Outil de référence pour les étudiants et les enseignants, cette 3e édition entièrement remaniée et actualisée, sans équivalent en langue française, brosse un tableau complet du processus de formulation de la politique étrangère américaine.



La Guerre et la Paix
Approches et enjeux de la sécurité et de la stratégie
Charles-Philippe David
Une somme ambitieuse que cette troisième édition augmentée sur les enjeux de la sécurité et les stratégies de coercition et de paix. "La plus belle et la plus complète des synthèses existant en français sur la guerre et la paix." Bertrand Badie





Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

L'Enjeu mondial.
Guerres et conflits armés au XXIe siècle
Benoît Pelopidas, Frédéric Ramel
L'Enjeu mondial revient sur les grandes interprétations du fait guerrier, qu'elles privilégient la disparition des affrontements interétatiques, la normalisation à travers le prolongement sans fin des états d’urgence ou la transformation des modes et des espaces de combat.









Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Académique

Suivez-nous