Revue française de sociologie 57-2, avril-juin 2016

Revue française de sociologie 57-2, avril-juin 2016

Varia

Une exploitation originale de l'enquête décennale « Santé » 2002-2003 (insee) permet à Céline Goffette de mettre au jour le rôle de l'environnement proche dans la consommation de tabac. La concordance familiale des pratiques tabagiques est forte et le ménage agit aussi comme modulateur des pratiques, renforçant ou atténuant l'effet des caractéristiques individuelles.

À partir de l’enquête « Trajectoires et Origines », Pauline Vallot met au jour, puis rend intelligible, le résultat suivant : à caractéristiques sociales et scolaires proches, les petits-enfants d’immigrés, scolarisés au lycée, se caractérisent par une plus grande irrésolution que les enfants d’immigrés et les autres élèves, face aux études longues.

Selon l’étude de Pierre François et Claire Lemercier sur les 120 plus grandes entreprises
françaises cotées en Bourse en 1979 et en 2009, le processus de financiarisation a suivi en France des voies différentes de celles déjà observées aux États-Unis. Les entreprises financières étaient déjà très centrales en 1979 et les financiers d’aujourd’hui diffèrent peu de ceux d’hier, mais c’est en se convertissant aux principes de la valeur actionnariale qu’ils ont imposé aux entreprises ce nouveau partage de la valeur.

À partir d’un corpus de textes de sciences sociales, Samuel Julhe examine la manière dont
« l’approche par les capabilités », issue des travaux d’Amartya Sen, est mobilisée dans les domaines du travail et de l’emploi. Faisant retour sur les concepts de Sen et les débats auxquels ils ont donné lieu, il insiste sur leur mise en oeuvre dans des recherches empiriques et discute aussi l’apport de cette approche pour la sociologie.




Nous Vous Suggérons Aussi

Revue:

Revue française de sociologie

Suivez-nous