Peut-on sauver les forêts tropicales ?

Peut-on sauver les forêts tropicales ?

Instruments de marchés et REDD+ versus principes de réalité
Préface de Alain Karsenty

Près de 13 millions d'hectares de forêts tropicales sont détruits chaque année, entre bassin amazonien, Afrique centrale et Asie du Sud-Est. Ce phénomène prend de mulitples visages, mais le plus alarmant est celui de l'expansion agricole.

De nombreux instruments dits de marché, dont REDD+, ont été élaborés, notamment dans le cadre de la lutte contre le changement climatique : marchés carbone, Fonds de partenariat pour la réduction des émissions de carbone forestier, etc. Mais sont-ils assez innovants et compétitifs pour enrayer la déforestation?

S’appuyant sur une solide expérience de terrain et de nombreux travaux scientifiques, Romain Pirard montre que ces instruments heurtent à la complexité des causes et des facteurs – cultures locales ou d’exportation, migrations, gouvernance, infrastructures, etc. – et mène une réflexion sur les pistes à privilégier.

Alain Karsenty

Alain KARSENTY est économiste, chercheur au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), unité de recherche « Biens et services des écosystèmes forestiers tropicaux », Montpellier.


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

L'Instrumentation de l'action publique
Controverses, résistance, effets
Charlotte Halpern, Pierre Lascoumes, Patrick Le Galès
Dix ans après le succès de "Gouverner par les instruments", ce collectif rend compte de la diversité des approches par l'instrumentation, démarche féconde s'il en est pour penser les sciences sociales et l'action collective aujourd'hui.