Les lendemains qui déchantent

Les lendemains qui déchantent

Le Parti communiste français à la Libération

Entre 1943 et 1947, loin d'avoir renoncé à toute perspective révolutionnaire, le Parti communiste français élabore une stratégie pour prendre le pouvoir. Ou, plus exactement, des stratégies qui, dans un premier temps, s'appuient sur une Résistance qu'il tente, en général avec succès, de contrôler et, dans un second temps, s'apparentent étroitement à la politique suivie dans les pays de l'Europe en voie de soviétisation. Ces stratégies complexes, souvent sinueuses, suscitent nombre d'incompréhensions au sein de la population ouvrière. C'est ainsi que le PCF rencontre de sérieuses difficultés pour se développer à la Libération. Grâce à de multiples archives récemment ouvertes - dont celles conservées à Moscou -l'auteur s'efforce de reconstituer les liens étroits qui unissent le PCF à l'URSS, de déterminer la logique qui guide l'action du PCF pendant cette période, avant d'analyser les raisons de ses échecs successifs.

Publier un commentaire sur cet ouvrage
 
Votre e-mail :
Votre nom :
Commentaire :
 



Nous Vous Suggérons Aussi

CRS à Marseille, 1944-1947
La police au service du peuple
Maurice Agulhon, Fernand Barrat

Collection

Académique

Sujets

Domaine histoire : Histoire par période
Histoire

Suivez-nous