Revue française de sociologie 56-2, avril-juin 2015

Revue française de sociologie 56-2, avril-juin 2015

Varia

À partir de l'enquête nationale « Transports et déplacements » (2007-2008), Yoann Demoli étudie l’espace social des modèles automobiles. Il montre comment catégories populaires et catégories favorisées se distinguent sous l’angle du rapport aux risques routier et environnemental.

À l’aide des données du ministère de la Culture, puis de deux grandes enquêtes conduites en 1970 et 2008, Géraldine Farges examine la variation temporelle des pratiques culturelles des enseignants. Elle met en évidence un recul de leur consommation culturelle, que les transformations de leurs caractéristiques sociologiques n’expliquent que partiellement.

Étudiant l’entourage des personnes en situation de précarité résidentielle à partir de matériaux variés, Pascale Dietrich-Ragon souligne que, conséquence de la pauvreté, la privation de domicile résulte aussi de la perte des protections que fournissent les liens sociaux et les institutions.

Quelles sont les raisons qui conduisent de jeunes décrocheurs scolaires à entrer, puis à se maintenir, dans un internat d’inspiration militaire, un Établissement public d’insertion de la défense (Epide) ? Joël Zaffran répond à cette question à partir de l’observation directe de deux centres Epide et d’entretiens approfondis.

Le numéro se clôt par une note critique de François Bonnet à propos de la littérature américaine sur les violences conjugales, de ses enquêtes empiriques et de la confrontation entre ses différentes approches théoriques.




Nous Vous Suggérons Aussi

Revue:

Revue française de sociologie

Suivez-nous