La France dans les comparaisons internationales

La France dans les comparaisons internationales

Guide d'accès aux grandes enquêtes statistiques en sciences sociales

Les avancées récentes des sciences sociales doivent beaucoup aux grands programmes et enquêtes statistiques qui permettent de comparer dans différents pays aussi bien l'impact des choix effectués en matière de politiques publiques que les évolutions des sociétés. Ces données sont maintenant facilement accessibles grâce à des centres d'archivage spécialisés qui les mettent gratuitement à la disposition des étudiants et des chercheurs. Mais jusqu'ici sociologues et politistes français étaient, dans l'ensemble, peu familiers de ces enquêtes et des réseaux d'archives.

Cet ouvrage se veut un manuel d'initiation aux enquêtes comparatives et au partage des données internationales. Dans cet objectif de pédagogie, et dans une approche exempte de jargon statistique, les auteurs dressent ici un bilan des acquis essentiels de ces enquêtes dans les domaines des comportements électoraux, de la religion et des valeurs, des modes de vie, des pratiques culturelles, de la mobilité sociale, des comportements démographiques.

A cela s'ajoute un guide méthodologique des techniques d'échantillonnage, des principales difficultés et potentialités de la comparaison internationale, des apports de l'analyse longitudinale (panels), de l'organisation des réseaux d'archives, et des principes éthiques qui assurent la protection des données individuelles.

Ont également contribué à cet ouvrage : Pierre Bréchon • Anne Cornilleau • Philippe Coulangeon • Aline Désesquelles • Dominique Joye • Nonna Mayer • Ekkehard Mochmann • Mirna Safi • Nicolas Sauger • Roxane Silberman • Olivier Thévenon • Louis-André Vallet • Mary Vardigan.

Le réseau Quetelet coordonne les activités d'archivage, de documentation et de diffusion des données en sciences humaines et sociales du Centre de données socio-politiques (CDSP), du Centre Maurice-Halbwachs (ADISP) et du service des enquêtes de l'Ined.

Dominique Joye

Dominique Joye a soutenu en 1984 sa thèse de doctorat en science politique à l'Université de Genève (Structure politique et structures sociales : analyses des dimensions écologiques des votations en Suisse, 1920-1980). De 1983 à 1999, il a collaboré à l’Institut de recherche sur l’environnement construit (IREC) de l’École polytechnique fédérale de Lausanne, en sociologie urbaine, tout en travaillant sur les définitions statistiques et les inégalités sociales (CSP Suisse, typologies spatiales). De 1999 à 2006, il a été directeur du Service suisse d’information et d’archivage de données pour les sciences sociales (SIDOS) et coordinateur national de l’European Social Survey (ESS). Depuis 2006, il est professeur de sociologie à l’Université de Lausanne et représente toujours la Suisse à l’International Social Survey Programme (ISSP) et à l’European Values Survey (EVS)








Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Les Manuels de Sciences Po

Sujets

Politique
Science politique

Suivez-nous