La France dans les comparaisons internationales

La France dans les comparaisons internationales

Guide d'accès aux grandes enquêtes statistiques en sciences sociales

Les avancées récentes des sciences sociales doivent beaucoup aux grands programmes et enquêtes statistiques qui permettent de comparer dans différents pays aussi bien l'impact des choix effectués en matière de politiques publiques que les évolutions des sociétés. Ces données sont maintenant facilement accessibles grâce à des centres d'archivage spécialisés qui les mettent gratuitement à la disposition des étudiants et des chercheurs. Mais jusqu'ici sociologues et politistes français étaient, dans l'ensemble, peu familiers de ces enquêtes et des réseaux d'archives.

Cet ouvrage se veut un manuel d'initiation aux enquêtes comparatives et au partage des données internationales. Dans cet objectif de pédagogie, et dans une approche exempte de jargon statistique, les auteurs dressent ici un bilan des acquis essentiels de ces enquêtes dans les domaines des comportements électoraux, de la religion et des valeurs, des modes de vie, des pratiques culturelles, de la mobilité sociale, des comportements démographiques.

A cela s'ajoute un guide méthodologique des techniques d'échantillonnage, des principales difficultés et potentialités de la comparaison internationale, des apports de l'analyse longitudinale (panels), de l'organisation des réseaux d'archives, et des principes éthiques qui assurent la protection des données individuelles.

Ont également contribué à cet ouvrage : Pierre Bréchon • Anne Cornilleau • Philippe Coulangeon • Aline Désesquelles • Dominique Joye • Nonna Mayer • Ekkehard Mochmann • Mirna Safi • Nicolas Sauger • Roxane Silberman • Olivier Thévenon • Louis-André Vallet • Mary Vardigan.

Le réseau Quetelet coordonne les activités d'archivage, de documentation et de diffusion des données en sciences humaines et sociales du Centre de données socio-politiques (CDSP), du Centre Maurice-Halbwachs (ADISP) et du service des enquêtes de l'Ined.

Ekkehard Mochmann

Ekkehard Mochmann, docteur honoris causa, a étudié les Social Sciences and Law
aux universités de Cologne et Bonn. Il a été executive manager du Central Archive for
Empirical Social Research de l'Université de Cologne (ZA), directeur du GESIS (German Social Science Infrastructure Services/Leibniz-Institut für Sozialwissenschaften) et fondateur du ZA-EUROLAB (European Data Laboratory for Comparative Social
Research), rattaché aujourd’hui au GESIS. Il a été président de l’International Federation of Data Organizations for the Social Sciences (IFDO) et du Council of European Social Science Data Archives (CESSDA). Il a été conseiller pour les questions de bases de données européennes auprès du Standing Comittee for the Social Sciences de l’European Science Foundation (ESF) et également pour les questions de données auprès de l’International Social Science Council (ISSC). Il a participé au groupe de travail de l’OCDE « Accès aux données de la recherche financée par des fonds publics ». Au plan national, il a contribué au German National Science Foundations Memorandum concernant les critères de qualité des enquêtes par questionnaire. Il a notamment publié « E-Science Infrastructure for the Social Sciences » (Working Paper Series of the German Council for Social and Economic Data, 115, 1er juillet 2009) ; « Improving the Evidence Base for International Comparative Research » (International Social Science Journal, 59 [193-194], 2009, p. 489-506) ; avec Éric Tanenbaum, « Towards a European Database for Comparative Research » (International Social Science Journal, 46 [142], 1994, p. 491-494).








Nous Vous Suggérons Aussi

Les socialistes français et l'économie (1944-1981)
Une histoire économique du politique
Mathieu Fulla

Collection

Les Manuels de Sciences Po

Sujets

Politique
Science politique

Suivez-nous