Critique internationale 72, juillet-septembre 2016

Critique internationale 72, juillet-septembre 2016

Enfermement et catégorisations

Au nom du maintien de la paix et d'une organisation efficace de la vie entre les murs au quotidien, l'enfermement s'accompagne de processus de classement des individus par le genre, l'ethnicité et la religion. Il convient donc d’examiner ce que l’enfermement fait à ces processus de catégorisation et, réciproquement, comment les logiques de classification sont transformées, mises à mal ou au contraire renforcées en situations de réclusion, situations dans lesquelles la possibilité d’identifier, de classer et de nommer apparaît comme un véritable outil de gestion des relations sociales et rencontre finalement peu de résistances. Envisagées dans leurs ressorts concrets, les catégorisations sont ici analysées comme des procédures disciplinaires et normatives, contribuant aux rapports de pouvoir en établissement pénitentiaire comme dans les lieux d’enfermement des étrangers.




Nous Vous Suggérons Aussi

Revue:

Critique internationale

Suivez-nous