Critique internationale 84, juillet-septembre 2019

Critique internationale 84, juillet-septembre 2019

La cause des migrants

Depuis 2015, la « crise » migratoire a entraîné une politisation croissante, parfois outrancière, du phénomène des migrations. Dès lors, la multiplication des mobilisations, qu'il s’agisse des migrants, de leurs soutiens, voire d’« anti-migrants », a contribué à la reconfiguration de la « cause des migrants ». À partir de terrains situés en France, en Israël, en Allemagne, au Canada, en Italie et aux États-Unis, les contributions réunies ici interrogent les figures légitimes de l’étranger, la variété des grammaires de l’action, les répertoires de mobilisations privilégiés et les ressorts de l’engagement. À la croisée de la sociologie des mobilisations et de celle des migrations, les auteurs invitent à réinscrire l’action collective dans l’expérience de vie des personnes concernées et, ce faisant, à être particulièrement attentif à la capacité des migrants à se constituer en sujets politiques.




Nous Vous Suggérons Aussi

Atlas de l'Anthropocène
Préface de Jan Zalasiewicz, postface de Bruno Latour
François Gemenne, Aleksandar Rankovic, Thomas Ansart, Benoît Martin, Patrice Mitrano, Antoine Rio

Revue:

Critique internationale

Sujets

Géopolitique : Relations internationales
International

Suivez-nous