Les écrivains et le Front populaire

Les écrivains et le Front populaire

Phase de terreur et de folie pour les uns, moment de bonheur, « embellie » pour les autres, lieu d'affrontement exacerbé des courants idéologiques des années 1930, le Front populaire n'a cessé de fonctionner comme référence contradictoire où s'alimentent encore nos querelles d'aujourd'hui. Pourtant, à la différence de 1848 ou de la Commune de Paris, 1936 n'a pas donné lieu à de puissantes évocations littéraires : la vigueur de l'engagement journalistique des écrivains y contraste avec la relative pauvreté de l'expression romanesque. Les auteurs, s'attachant à défaire les visions manichéennes, ont voulu répondre à ce paradoxe : ils ont interrogé plusieurs témoins et acteurs du Front populaire et dépouillé la production journalistique et romanesque sur la période et le sujet considérés. En même temps qu'un panorama des idéologies en conflit, l'ensemble forme la première histoire littéraire du Front populaire

Publier un commentaire sur cet ouvrage
 
Votre e-mail :
Votre nom :
Commentaire :