Sociétés contemporaines 110, 2018

Sociétés contemporaines 110, 2018

Varia

Ce numéro de varia propose cinq articles aux thématiques entrelacées. Jennifer Bidet s'affranchit des essentialisations culturalistes pour interroger des femmes célibataires ou mariées, descendantes d’immigrés algériens, sur leurs négociations des normes sexuées lors de séjours dans leur pays
d’origine. Angéline Escafré-Dublet, Lionel Kesztenbaum et Patrick Simon enquêtent sur la classification des Français musulmans d’Algérie au recensement de 1954. Elle et ils y relèvent l’empreinte du contexte colonial sur l’identification de ces Français, sujets coloniaux avant d’être citoyens.
L’ activation des frontières identitaires et leur interprétation sont au coeur de l’article d’Alice Romerio sur la gestion « féministe » des demandes du public musulman du Planning familial. L’ auteure analyse les conflits et prises de décisions dans une association du planning à la lumière des parcours intellectuels et militants des agent.e.s et des dynamiques de groupe. Dans un tout autre registre, Marlène Benquet explique comment les fonds d’investissement fixent le prix des entreprises qu’ils achètent et revendent, et montre que la financiarisation de l’économie accroît le volume des transactions et modifie les règles d’évaluation des valeurs.
Enfin, François Sarfati et Claire Vivés reviennent sur les transformations du contrat de travail en interrogeant les aspirations des salariés, utilisant l’expérience du CDI-Intérimaire comme cadre naturel pour analyser les rapports à la précarisation de l’emploi.

Publier un commentaire sur cet ouvrage
 
Votre e-mail :
Votre nom :
Commentaire :
 



Nous Vous Suggérons Aussi

Génération Y
Les jeunes et les réseaux sociaux, de la dérision à la subversion
Monique Dagnaud

Revue:

Sociétés Contemporaines

Sujets

Sociologie : Sociologie générale

Suivez-nous