Sociétés contemporaines 111, 2018

Sociétés contemporaines 111, 2018

INDÉ VS MAINSTREAM. L'indépendance en pratiques dans la culture

Devenue un critère central, voire un label, au sein des industries culturelles et médiatiques, l'indépendance est ici analysée à la fois en tant que catégorie professionnelle, culturelle et politique, et pratique économique d’acteurs aux profils spécifiques.
Si la revendication d’indépendance reste ancrée dans les combats des années 1960-1970, elle est aujourd’hui dominée par la thématique de la résistance à la logique commerciale et de la lutte contre les « gros », comme le montrent les stratégies des acteurs indépendants étudiés dans ce dossier. L ’enquête menée par Angèle Christin auprès de deux sites d’information en ligne, en France et aux États-Unis, montre, par exemple, que l’indépendance éditoriale ne va pas nécessairement de pair avec l’indépendance économique, contrairement à l’opposition communément établie entre médias indépendants et big media. Sophie Noël présente quant à elle les démarches de qualification alternative déployées par les libraires indépendants pour se distinguer de leurs puissants concurrents.
Enfin, Aurélie Pinto, à partir du cas d’un programmateur de films, retrace le processus d’élaboration de l’indépendance sur le marché de la diffusion cinématographique.
En point d’orgue, l’article hors dossier de Rémi Deslyper propose une réflexion sur la construction sociale de la vocation à travers le cas des « apprentis musicos » des écoles de « musiques actuelles ».




Nous Vous Suggérons Aussi

Agir pour ne pas mourir !
Act up, les homosexuels et le sida
Christophe Broqua

Revue:

Sociétés Contemporaines

Sujets

Sociologie

Suivez-nous