L'Enjeu mondial. Religion & politique

L'Enjeu mondial. Religion & politique

Dieu n'est pas mort. Il fait de la politique.

Partout dans le monde, le religieux est de retour. Son ascendant se ressent à l'intérieur des États comme sur la scène internationale et ce, jusqu’en Occident, où il semblait promis à une irrémédiable occultation.

Le constat, enthousiasmant pour les uns, dérangeant pour les autres, est sans appel : la modernité n’a pas induit la disparition sociale, ni surtout politique, du religieux. Trois phénomènes majeurs le traduisent : la polarisation des sociétés partagées entre effacement et réaffirmation des croyances, la politisation renouvelée des religions, la spiritualisation des politiques. Pour autant, il ne s’agit en aucun cas d’un retour aux temps anciens, quand toute vie sociale était configurée par le religieux.

Fruit d’une coopération entre le Centre de recherches internationales de Sciences Po et le Groupe sociétés, religions, laïcités de l’École pratique des hautes études, cet ouvrage révèle toute la complexité d’un espace contemporain en tension perpétuelle entre sécularisation et réenchantement du monde.

Denis Pelletier

École pratique des hautes études (EPHE), Groupe sociétés, religions, laïcités (GSRL), CNRS.



Vingtième Siècle 130, avril-juin 2016
Sciences et religions au 20e siècle
Dominique Avon, Denis Pelletier, et al.
Entre sciences et religions, le différend est ancien. Ce dossier confronte les trois traditions monothéistes et la manière de construire le rapport entre raison scientifique et raison religieuse. Quatre études de cas, empruntées au christianisme, à l'islam et au judaïsme sont précédées d'une synthèse comparative inédite à l'échelle du siècle.








Nous Vous Suggérons Aussi

Raisons politiques 25, 2007
Politiques de la "psy"
Franck Chaumon, Frédéric Gros

Collection

Hors collection

Sujets

Géopolitique : Relations internationales
Science politique

Suivez-nous