Légitimer l'Europe

Légitimer l'Europe

Pouvoir et symbolique à l'ère de la gouvernance

Après l'échec d'une Constitution européenne, la tentation est grande de tourner la page des débats institutionnels et théoriques pour revenir à une « Europe des projets » concrète, qui tirerait sa légitimité de ses résultats au quotidien. C'est oublier que des demandes politiques fondamentales ont été exprimées par les peuples et qu'elles attendent toujours des réponses : qui décide, au nom de qui et de quoi ? Où est le pouvoir? Comment s’inscrit-il dans le temps, l’espace et le monde vécu des citoyens ? Comment vivre avec l’Autre sans cesser d’être Soi ?

L’étude de la mise en scène de l’Union européenne et de ses symboles renseigne sur la manière dont cet ordre politique en construction prend ou non en charge le problème du sens. En replaçant les enjeux présents de l’intégration communautaire dans la longue durée, l’auteur suggère que la politique change d’échelle mais pas forcément de nature. Les formes par lesquelles se donnent à voir l’autorité publique et l’unité sociale posent des questions toujours renouvelées, que la rationalisation de la domination ne parvient pas à réduire.

À travers la façon dont l’Europe est incarnée, objectivée, ritualisée et mise en mots, ce sont nos identités et nos principes de vie qui se redéfinissent. La transformation est profonde et multidimensionnelle mais les nations, les cultures et les émotions résistent.

Publier un commentaire sur cet ouvrage
 
Votre e-mail :
Votre nom :
Commentaire :
 



Nous Vous Suggérons Aussi

La CFDT (1968-1995)
De l'autogestion au syndicalisme de proposition
Nicolas Defaud

Collection

Académique

Sujets

Europe : Construction européenne
Science politique : Fait politique

Suivez-nous