Écologie & politique 51, 2015

Écologie & politique 51, 2015

Les temps des sciences impliquées

Le terme de science impliquée désigne un nouveau rapport au savoir dans lequel les scientifiques acceptent leur responsabilité, prennent conscience de la nécessité d'être attentifs aux conséquences de leurs pratiques et de questionner les buts de leurs recherches, n'invoquent pas leur neutralité axiologique pour affirmer leur objectivité. En bref, la notion de science impliquée nous engage dans une réflexion épistémologique renouvelée, qui organise le partage des savoirs et des pouvoirs liés à ces savoirs.


Ce dossier en explore les justifications théoriques et pratiques autour de trois thèmes : la place des valeurs et du contexte dans le processus de production des connaissances ; la question des finalités et des pratiques ; et les conditions d'une démocratisation des sciences.




Nous Vous Suggérons Aussi

Revue:

Écologie & Politique

Suivez-nous