Manifeste pour une géographie environnementale

Manifeste pour une géographie environnementale

Géographie, écologie, politique

La géographie française s'est toujours refusée à aborder la question écologique sous un angle véritablement politique. Pourtant, devant les crises environnementales qui se multiplient et face au spectre de l'écolo-scepticisme qui hante la pensée politique française, la géographie peut et doit se refonder.

Ce Manifeste pour une géographie environnementale marque une volonté collective de dépasser les pratiques individualisées pour interroger la place épistémologique et politique d'une géographie confrontée à l'irruption de l’environnement. Il aborde l’histoire de la discipline dans ses relations aux politiques de la nature, développe des comparaisons internationales, notamment avec la political ecology, et introduit les grands domaines d’investigation d’une géographie à l’appareillage conceptuel renouvelé par les politiques de l’Anthropocène.

Il montre que les géographes doivent abandonner une position surplombante pour accepter que leur discipline soit transformée par l’environnement, seul moyen pour elle d’être scientifiquement et politiquement pertinente dans le monde d’aujourd’hui.

Christophe Grenier

Christophe Grenier est maître de conférences HDR, UMR Littoral, environnement, télédétection, géomatique (LETG) – Géolittomer, Université de Nantes.








Nous Vous Suggérons Aussi

Les bourgeois de Rouen
Une élite urbaine au XIXe siècle
Jean-Pierre Chaline

Collection

Académique

Sujets

CONCOURS : AGREG GEO
Géopolitique : Developpement / durable
Domaines
Environnement
Histoire
International

Suivez-nous