Sphère publique, intérêts privés

Sphère publique, intérêts privés

Enquête sur un grand brouillage

Une ministre de l'Économie, ancienne avocate internationale, qui recourt à l’arbitrage privé pour régler le différend de l’État avec Bernard Tapie ; six anciens secrétaires généraux (et adjoints) de l’Élysée qui rejoignent les grands cabinets du barreau d’affaires parisien ; des armadas d’avocats appelés au chevet de l’État pour sécuriser un partenariat public-privé ou pour assurer l’entrée en bourse du groupe Areva, etc.

Si la frontière entre le public et le privé n’a jamais relevé de la ligne claire, le brouillage a pris récemment une ampleur nouvelle. Sous l’effet d’un tournant néolibéral qui a érigé l’État régulateur en acteur clé du gouvernement des marchés privés, une zone de contiguïté et d’échanges sans précédent s’est créée.

Figure récente en pleine ascension, l’avocat d’affaires incarne mieux que tout autre ce nouveau mélange des genres. En suivant le rôle qu’il a acquis aux confins de l’État et du marché, les auteurs de cette passionnante enquête explorent les contours de cette zone grise à la périphérie des institutions politiques et administratives : comment elle est née, comment elle a progressivement prospéré et ce qu’il nous en coûte aujourd’hui, politiquement et démocratiquement.



Pierre France

Pierre France est doctorant en science politique à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.








Nous Vous Suggérons Aussi

Votez tous pour moi !
Les campagnes électorales de Jacques Blanc en Languedoc-Roussillon (1986-2004)
Yves Pourcher

Collection

Académique

Sujets

Etat - Administration : Administration française
Science politique : Gouvernances
Etat - Administration : Partis politiques
Science politique : Politique française
Science politique : Vie politique

Suivez-nous