Critique internationale 73, octobre-décembre 2016

Critique internationale 73, octobre-décembre 2016

La fabrique de l'hérédité en politique
Coordination éditoriale de Gilles Dorronsoro, Marie Brossier
Avec et al.

Dans un système politique concurrentiel, la transmission héréditaire du pouvoir est un phénomène a priori paradoxal. Le discours démocratique est en effet méritocratique, il implique une séparation des sphères privée et publique. Pourtant, dans certains systèmes politiques concurrentiels, et sans que la transmission héréditaire soit de droit, des familles occupent des postes de pouvoir depuis plusieurs générations.

Bien que centrale dans certaines démocraties, la dimension familiale du pouvoir politique demeure relativement inexplorée. Cet objet « non conventionnel » est abordé ici à partir d'études de cas sur l'Asie du Sud-Est (Inde), la France (Gironde et Nouvelle-Calédonie) et le Liban. Autant d'exemples qui posent la question du renouvellement des élites dans des sociétés démocratiques anciennes ou plus récentes et invitent à réfléchir aux frontières – plus poreuses qu'il n'y paraît – entre expériences démocratiques, polyarchiques et oligarchiques.




Nous Vous Suggérons Aussi

Revue:

Critique internationale

Suivez-nous