Le Vote normal

Le Vote normal

Les élections présidentielle et législatives d'avril-mai-juin 2012

Les élections présidentielle et législatives d'avril-mai-juin 2012 ont abouti à l'expression d'un « vote normal ».

Normal, au sens indiqué dès les années 1960 par le politiste américain Philip Converse, quand aucune force politique de circonstance ne parvient à détourner le vote d'une victoire annoncée depuis plusieurs années, en l'occurrence celle de la gauche. Normal, parce que l'un des candidats à la présidentielle, François Hollande, a opposé cette posture politique au comportement « anormal » ou « hors normes » de ses challengers successifs : Dominique Strauss-Kahn et Nicolas Sarkozy. Normal, enfin, parce que le vote sanction de 2012 a frappé de plein fouet le législatif et l'exécutif sortants, comme dans tous les pays européens en crise.

Une telle « normalité » politique sera-t-elle tenable sur la durée de l'exercice présidentiel ? Une « présidence normale » est-elle une erreur de tempo dès lors que le pouvoir et sa majorité sont confrontés à des difficultés majeures et à une conjoncture hors du commun ?

Ont également contribué à cet ouvrage : Marilyn Augé • Pierre Avril • Daniel Boy • Frédérik Cassor • Bruno Cautrès • Flora Chanvril • Jean Chiche • Élisabeth Dupoirier • Odile Gaultier-Voituriez • Christine Gire • Gérard Grunberg • Jérôme Jaffré • Karolina Koc Michalska • Laurence Morel • Anne Muxel • Christophe Piar • Luc Rouban • Sylvie Strudel • Gauthier Vaillant • Thierry Vedel

Thierry Vedel

Thierry VEDEL est chercheur CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF).


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Le Vote disruptif
Les élections présidentielle et législatives de 2017
Pascal Perrineau
Le premier ouvrage à prendre l'indispensable recul pour analyser le scénario plein de rebondissements des élections 2017 et à donner des réponses inédites pour appréhender le nouveau cycle politique dans lequel nous venons d'entrer.



La démocratie de l'entre-soi
Pascal Perrineau, Luc Rouban
Fracture entre le peuple et les élites, inégalités sociales et sexuées, faiblesses de la démocratie participative, rejet du projet européen au profit du nationalisme, primauté de l'intime dans la construction de l'engagement politique et du lien citoyen, … Que nous disent ces signaux sur l'évolution de la démocratie en France ?



Continuerlalutte.com
Les partis politiques sur le web
Fabienne Greffet
Internet permet aux partis d'étendre leur champ d'action, de jouer des possibilités du réseau pour réinventer les façons de mobiliser, débattre, donner la parole aux citoyens ou concevoir une campagne. Un panorama français et international.









Nous Vous Suggérons Aussi

Le Vote européen 2004-2005
De l'élargissement au référendum français
Pascal Perrineau

Collection

Chroniques électorales

Sujets

Science politique : Fait politique
Science politique : Vie politique
Politique

Suivez-nous