L'économie comportementale du marché du travail

L'économie comportementale du marché du travail

Préjugés, croyances, aversion à la perte, sur-confiance en soi, sens de l'équité, goût du risque, compétitivité, etc. Que l'on soit employeur, employé ou en recherche d’emploi, une multitude de facteurs psychologiques et cognitifs guident nos choix et nos comportements sur le marché du travail.

La prise en compte des forces émotionnelles et psychologiques qui, à côté des incitations économiques et des institutions, affectent le fonctionnement de ce marché pourrait rendre plus efficaces les politiques de l’emploi.

C’est tout l’intérêt de l’approche proposée par l’économie comportementale : améliorer la compréhension des conduites de recherche d’emploi et de discrimination à l’embauche, mesurer les effets de sélection et d’incitation du niveau de rémunération sur la motivation, éclairer le rôle de la confiance dans la construction de contrats relationnels.

Marie Claire Villeval

Directrice de recherche au CNRS, Marie Claire Villeval est membre du Groupe d'analyse et de théorie économique (GATE) à l’Université de Lyon. Elle est également coéditrice du Journal of Economic Behavior and Organization.








Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Sécuriser l'emploi

Sujets

Société

Suivez-nous