Vingtième siècle 140, octobre-décembre 2018

Vingtième siècle 140, octobre-décembre 2018

Pratiques ordinaires de l'ordre en Afrique

Ce dossier explore des formes de maintien de l'ordre en Afrique coloniale en proposant une histoire « par le dedans » de plusieurs institutions de régulation sociale : trajectoires policières et militaires, quotidien d'officiels coloniaux et d’intermédiaires en charge de la surveillance, fonctionnement de l’appareil judiciaire et pénal, etc.

Les auteurs éclairent les manières d’être et de faire des forces de l’ordre ainsi que des populations soumises à ces méthodes de gouvernement. Ils s’intéressent à une multiplicité d’empires et d’espaces, dont certains rarement abordés dans l’historiographie : territoires coloniaux allemand, portugais ou belge.

En étudiant les pratiques routinières et locales au coeur du fonctionnement du maintien de l’ordre sur le continent, ce dossier souligne les limites du contrôle exercé par les autorités et rappelle plus largement le caractère tâtonnant et empirique de l’administration du quotidien en situation coloniale.

Romain Tiquet

Romain Tiquet est chercheur postdoctoral au département d'histoire de l’Université de Genève. Après avoir travaillé sur l’histoire des forces civiles de police au Burkina Faso, il a obtenu un doctorat de l’Université Humboldt de Berlin sur la question du travail forcé et de la mise au travail des populations au Sénégal pendant la période coloniale et postcoloniale. Il travaille actuellement sur une approche comparée des décolonisations en Afrique de l’Ouest. (romain.tiquet@gmail.com)