Banques et banquiers en Autriche au début du XXe siècle

Banques et banquiers en Autriche au début du XXe siècle

A travers les archives des banques de Prague, Vienne et Trieste, surgit l'image inattendue d'une Autriche-Hongrie dont la vitalité économique remet en cause les équilibres anciens, à la veille de la première guerre mondiale. Dans un Etat multinational, la rapidité des transformations bancaires bouleverse les rapports de forces entre les groupes nationaux : Vienne, place bancaire allemande, s'oppose à Prague, centre des capitaux slaves de l'Empire. Les réseaux de cir­culation de l'argent diffusent les idées nationales, et, derrière le nationalisme économique, se profile le na­tionalisme politique.D'Hofmannsthal à Italo Svevo, c'est autour des banques, dans la bourgeoisie d'argent, que se dé­veloppe l'art nouveau dans l'Autriche de 1900, un des centres intellectuels de l'Europe.

Bernard Michel

Professeur à l'université de Paris I-Sorbonne, chaire d'histoire de l'Europe centrale contemporaine, directeur de séminaire à l'Institut d'études politiques, cycle de l'URSS et de l'Europe orientale (en 1989)








Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Académique

Suivez-nous