Misères de la famille, question d'État


Première édition

La famille (quelle famille ?) a-t-elle un rôle à jouer dans l'établissement du lien social et politique ? Face au retour en force de la question sociale, la famille peut-elle et doit-elle encore être un objectif d'action pour les institutions et le pouvoir politique ? L'éclatement des modèles familiaux, la relation qui se développe entre précarité familiale et précarité sociale, remettant en cause la famille, au même titre que le travail, comme « grand intégrateur », autorisent un questionnement aussi radical.

Celui-ci s'impose particulièrement face aux constats, que fait ce livre, d'un ébranlement sans précédent des certitudes inscrites dans notre droit, d'un bouleversement des fondements et des conditions de l'intervention publique, d'une incapacité de l'État et de la société tout entière à redéfinir leur rôle respectif pour faire exister des rapports sociaux. Ainsi, l'exposé des misères de la famille ne concerne pas que la question de la famille. Il débouche sur la nécessité d'une nouvelle construction du social, suscitant la participation de sujets sociaux qui ne seraient plus passifs, et mobilisant un État qui ne serait plus simplement gestionnaire mais capable d'agir en référence à une conception renouvelée de la citoyenneté et de la démocratie.


Livre broché - 27,00 €

InfoAttention - les expéditions des commandes reprendront à partir du lundi 17 août

Spécifications


Éditeur
Presses de Sciences Po
Auteur
Jacques Commaille,
Collection
Académique
Langue
français
Mots clés
Famille, Politiques sociales
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Sociologie > Sociétés en mouvement
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Politique
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Science politique
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Société
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Sociologie
BISAC Subject Heading
POL000000 POLITICAL SCIENCE
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3283 SCIENCES POLITIQUES
Crédit
Presses de Sciences Po
Date de première publication du titre
1996
Code Identifiant de classement sujet
Classification thématique Thema: Politique et gouvernement
Type d'ouvrage
Monographie
Avec
Index, Bibliographie

Livre broché


Date de publication
01 janvier 1996
ISBN-13
978-2-7246-0690-4
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 250
Code interne
9782724606904
Poids
430 grammes
Prix
27,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


Introduction
Le retour de la question sociale
La nécessité d'un nouveau cadre d'analyse
Les nouvelles représentations sociales de la famille
De l'incertitude de la régulation à l'incertitude politique
L'économie générale de l'ouvrage

Chapitre 1 LA « BONNE FAMILLE », LE « BON » PAUVRE UNE RÉGULATION « MODERNE » DU PRIVÉ
Les représentations collectives
Le discours « savant »
Le discours politique
Le relativisme culturel des « évidences »
La fin des certitudes
Les stratégies des acteurs sociaux
Les changements macrosociaux et culturels et la régulation

Chapitre 2 LES NOUVELLES DONNES SOCIALES
La recherche d'une nouvelle unicité
L'irrésistible avènement du pluralisme des pratiques familiales
Monoparentalité et pauvreté

Chapitre 3 LES CONTRADICTIONS DE LA RÉGULATION JURIDIQUE FACE AUX NOUVELLES DONNES SOCIALES
L'économie d'une normativité référentielle
L'économie d'une normativité gestionnaire
Les incertitudes de la régulation juridique comme incertitudes de la volonté politique

Chapitre 4 LA CONSTRUCTION SOCIALE ET INSTITUTIONNELLE DES RÈGLES DE L'ACTION SOCIALE
La norme est aussi une résultante
Les composantes du travail de généralité
Les tensions entre généralité et singularité
Les limites du travail de généralité
Le déplacement des frontières dans le travail de régulation
Les fondements incertains de la construction sociale et institutionnelle des règles

Chapitre 5 L'AMBIGUÏTÉ DES ATTENTES DANS L'ACTION SOCIALE
Une attente duale de régulation
Les représentations sociales des professionnels et des acteurs sociaux dans la régulation sociofamiliale

Chapitre 6 L'AUTONOMISATION DANS L'ACTION SOCIALE À LA RECHERCHE D'UNE RÉGULATION POSTMODERNE DU SOCIAL
L'autonomisation des acteurs sociaux
L'autonomisation des actions via les institutions et les agents

Chapitre 7 MISÈRES DE LA FAMILLE, QUESTION D'ÉTAT PROBLÈMES PRATIQUES, PROBLÈMES THÉORIQUES
La division du travail de connaissance
Le double effet des transformations de la famille
La globalisation du changement
Vers des nouveaux rôles de l'État
Vers une nouvelle économie normative et de nouveaux principes de justice

Conclusion LA QUÊTE D'UN NOUVEAU RÉGIME DE RÉGULATION
L'interrogation sur la place du familial
Les « affaires de famille » en France comme « affaires d'État»
Misères de la famille, question sociale et démocratie