L'Afrique du Nord après les révoltes arabes

L'Afrique du Nord après les révoltes arabes

Surpris par l'irruption des « révoltes arabes », les régimes autoritaires d’Afrique du Nord ont, pour la plupart, fait preuve d’une certaine robustesse. Pour combien de temps encore ?

Fin connaisseur de la région, Luis Martinez fait le point sur la situation de pays tels que l’Algérie, le Maroc, la Libye et la Tunisie. Il montre qu’en s’arcboutant aux deux fonctions héritées du pouvoir colonial, maintien de l’ordre et extraction des ressources naturelles, ces États ont omis de placer l’intérêt général au cœur de leur action. Incapables de se départir d’une obsession sécuritaire – partagée par la communauté internationale –, les yeux braqués sur la bande sahélo-saharienne, nouvel épicentre du jihadisme, leurs gouvernants paraissent ignorer le véritable défi qui se pose à eux : répondre à la colère d’une jeunesse nombreuse et au chômage, et gagner la loyauté d’un peuple qui paie le prix de la corruption, de modèles erronés de développement économique et d’une absence d’État-providence.




Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Académique

Sujets

Monde & sociétés : Afrique
Monde & sociétés : Maghreb
International

Suivez-nous