Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100083480
La citoyenneté européenne
Titre La citoyenneté européenne
Sous-titre Un espace quasi étatique
Édition Première édition
Préface de Jean-Marie Donegani
Collection Académique
Éditeur Presses de Sciences Po
BISAC Classifications thématiques POL000000 POLITICAL SCIENCE
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre 25 avril 2014
Subject Scheme Identifier Code      93 Classification thématique Thema: JP
Avec Index ; Bibliographie
 


Support Livre broché
Nb de pages 304 p. Index . Bibliographie .
ISBN-10 2-7246-1520-4
ISBN-13 978-2-7246-1520-3
GTIN13 (EAN13) 9782724615203
Date de publication 25 avril 2014
Contenu du produit Text (eye-readable)
Nombre de pages de contenu principal 304
Format 13,8 x 21 x 1,5 cm
Poids 360 gr
Prix 25,00 €
 


Support ePub
Nb de pages 304 p. Index . Bibliographie .
Details de produit EPUB
ISBN-10 2-7246-1522-0
ISBN-13 978-2-7246-1522-7
GTIN13 (EAN13) 9782724615227
Date de publication 30 octobre 2014
Contenu du produit Text (eye-readable)
Protection technique e-livre DRM -Adobe
Nombre de pages de contenu principal 304
Prix 19,99 €
 

Description

La crise qui secoue la zone euro depuis 2008 a révélé les barrières qui séparent encore les Européens, notamment entre pays du Sud et pays du Nord. Devons-nous pour autant donner raison à ceux qui affirment qu'il n'existe pas de citoyens européens, mais seulement des citoyens nationaux ?

À rebours des théories dominantes, ce livre analyse les impacts et les effets de l’appartenance à l’Union – notamment à partir du droit et des pratiques de libre circulation – sur ceux qui habitent l’espace européen. Loin d’être une notion abstraite, la citoyenneté de l’Union produirait un espace quasi étatique, défini par les droits qu’il confère plutôt que par ses frontières.

L’idée même de citoyenneté, détachée de toute stabilité territoriale du fait des élargissements successifs, se trouverait désormais modifiée pour devenir une « citoyenneté sans État » dans un « territoire-devenir ».

Cet essai nous invite, comme l’écrit en préface Jean-Marie Donegani, à « repenser l’identité même de la démocratie, non plus souveraineté du peuple-un mais système de médiation et de négociation entre des sujets définis non plus par leur inscription dans un cadre stato-national mais parleur assentiment à une citoyenneté sans corps ni territoire ».

Une reconceptualisation forte et originale de la citoyenneté européenne.

Sommaire

PRÉFACE de Jean-Marie Donegani

INTRODUCTION

I - LA RECOMPOSITION DE L'ESPACE EUROPÉEN
PAR LE GOUVERNEMENT DES CIRCULATIONS

Chapitre 1 / QU'EST-CE QUE LA CITOYENNETÉ EUROPÉENNE ?
RETOUR SUR LA LITTÉRATURE
Les approches classiques
Les approches critiques

Chapitre 2 / LES OPÉRATIONS DU DROIT DE CITOYENNETÉ DE L'UNION
Reconceptualiser la citoyenneté de l’Union
Les opérations du droit de la citoyenneté et la production d’un espace quasi étatique

Chapitre 3 / LA DIMENSION SPATIALE DU PROCESSUS DE CONSTITUTIONNALISATION EUROPÉEN
Le territoire, refoulé de l’intégration européenne
Le TCE : une réponse à l’élargissement
Unifier l’espace pour mieux le contrôler

Chapitre 4 / LES MESURES TRANSITOIRES SUR LA LIBRE CIRCULATION
La citoyenneté européenne, instrument de recomposition de l’espace juridique et politique
De l’impératif économique à la citoyenneté : vers un dispositif de gouvernement différentiel
La citoyenneté comme machine à différences

II - UNION EUROPÉENNE ET PRODUCTION DE LA MATRICE SPATIO-TEMPORELLE

Chapitre 5 / L'APPLICATION DU DROIT DE CITOYENNETÉ AUX TERRITOIRES D'OUTRE-MER
UNE ÉPREUVE
Citoyenneté, histoire coloniale et orientalisme
Effets des opérations de la citoyenneté de l’Union sur les territoires d’outre-mer

Chapitre 6 / ÉLARGISSEMENT TERRITORIAL ET TEMPORALITÉ DÉMOCRATIQUE
La promesse d’une démocratie à venir
Les acteurs de la gauche radicale française et la refondation de l’Union après l’élargissement

Chapitre 7 / LA MATRICE SPATIO-TEMPORELLE EUROPÉENNE
UNE CONCEPTUALISATION
La production de l’espace et du territoire en tant que formes quasi étatiques
La « matrice temporelle » de l’État-nation moderne

Chapitre 8 / LE « DEVENIR-TERRITOIRE » ET LA PERMANENCE DU POLITIQUE COMME RÉALITÉ NATURELLE
Actualité du débat entre institutionnalistes et normativistes dans la théorie de l’État moderne
Un ordre juridique formel ou réel ?
La transformation des modes d’articulation du pouvoir : la circulation
Recomposition des formes quasi étatiques

Conclusion / LE LIEN CONSTITUTIF ENTRE CITOYENNETÉ ET ESPACE
Nous ne sommes pas égaux. Revendication de la différence
La résistance de l’espace
Le pouvoir politique comme positionnement réciproque
La limite constitutive de la citoyenneté