Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100418900
Raisons politiques 44, décembre 2011
Titre Raisons politiques 44, décembre 2011
Sous-titre Paternalisme libéral
Édition Première édition
Auteur et al.
ISSN 12911941
Éditeur Presses de Sciences Po
BISAC Classifications thématiques POL000000 POLITICAL SCIENCE
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre 05 décembre 2011
Subject Scheme Identifier Code      93 Classification thématique Thema: JP


Support Livre broché
Nb de pages
ISBN-10 2-7246-3242-7
ISBN-13 978-2-7246-3242-2
GTIN13 (EAN13) 9782724632422
Date de publication 15 décembre 2011
Format 15,5 x 24 x 0,8 cm
Poids 370 gr
Prix 18,50 €
 

Description

Le paternalisme est-il la maladie sénile du libéralisme ? Nous sommes amenés à nous poser cette question lorsque l'Etat, de protecteur des libertés, devient recteur des conduites au nom de l'autonomie individuelle à établir, tandis que le respect de la partition entre public et privé, au fondement même de l'intuition libérale, se trouve atteint de manière frontale. Qu'il s'agisse de prophylaxie médicale, de répression de la prostitution ou de certaines conduites sexuelles considérées comme déviantes, de pénalisation de l'usage de drogues, de l'euthanasie, ou même du suicide dans certains pays, il s'agit toujours d'affirmer le caractère pastoral du pouvoir politique, de discipliner les populations et de les conformer à un modèle univoque de l'autonomie et de la responsabilité. Les contributions rassemblées dans ce numéro de Raisons politiques s'attachent ainsi à donner des clefs de lecture du débat que les auteurs libéraux ont entretenu autour de la justification ou de la répudiation du paternalisme.

Sommaire

Éditorial
Jean-Marie Donegani Le paternalisme, maladie séniledu libéralisme ?

Dossier Paternalisme libéral
Coordonné par Speranta Dumitru et Frédérique Matonti

Comment un État libéral peut-il être à la fois neutre et paternaliste ?
Roberto Merrill

Le paternalisme peut-il être « doux » ?
Paternalisme et justice pénale
Christophe Béal

Vendre ses organes : un cas de préjudice consenti ?
Alicia-Dorothy Mornington

Protection légale des animaux ou paternalisme ? La bestialité devant la justice française
Marcela Iacub

Liberté d'expression : De quoi parle-t-on ?
Denis Ramond

Former le « bon citoyen » libéral. L'éducation morale et civique aux prises avec le pluralisme
Janie Pélabay

Care, paternalisme et vertu dans une perspective libérale
Raoul Magni-Berton

Parcours de recherche : Pierre Rosanvallon
Pierre Rosanvallon : Un penseur critique paradoxal ?
Laurent Godmer et David Smadja

Entretien avec Pierre Rosanvallon

Varia
Rosa Sanchez Salgado La société civile européenne : les usages d'une fiction

Lectures critiques
La critique est-elle de son temps ? Accélération. Une critique sociale du temps d'Hartmut Rosa
Olivier Alexandre