Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100464680
La naissance de l'État social japonais
Titre La naissance de l'État social japonais
Sous-titre Biopolitique, travail et citoyenneté dans le Japon impérial (1868-1945)
Édition Première édition
Collection Académique
Éditeur Presses de Sciences Po
BISAC Classifications thématiques HIS000000 HISTORY
BIC Classifications thématiques H Humanities
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3377 HISTOIRE
Crédit Presses de Sciences Po
Date de première publication du titre 10 septembre 2015
Subject Scheme Identifier Code      93 Classification thématique Thema: NH
Avec Index ; Bibliographie
 


Support Livre broché
Nb de pages 452 p. Index . Bibliographie .
ISBN-10 2-7246-1785-1
ISBN-13 978-2-7246-1785-6
GTIN13 (EAN13) 9782724617856
Date de publication 20 août 2015
Contenu du produit Text (eye-readable)
Nombre de pages de contenu principal 452
Format 13,8 x 21 x 2 cm
Poids 546 gr
Prix 35,00 €
 


Support ePub
Nb de pages 456 p. Index . Bibliographie .
ISBN-10 2-7246-1787-8
ISBN-13 978-2-7246-1787-0
GTIN13 (EAN13) 9782724617870
Date de publication 17 septembre 2015
Contenu du produit Text (eye-readable)
Protection technique e-livre DRM -Adobe
Nombre de pages de contenu principal 456
Prix 24,99 €
 

Description

Le Japon n'a pas attendu la défaite de 1945 et l'établissement d'une citoyenneté politique solide pour mettre en place des politiques sanitaires et sociales modernes. Dès le milieu du XIXe siècle et l'ouverture des frontières, le pays s’est intégré aux flux de circulation internationale des savoirs, en plein essor à cette époque.

Après la restauration Meiji, les élites gouvernantes et savantes ont su répondre aux défis de la construction d’un État nation et de l’industrialisation en concevant d’ambitieuses politiques fondées sur une approche globale des populations et touchant à la fois l’assistance aux indigents, l’hygiène, la nutrition,la démographie, les migrations et l’emploi. Avec la montée en puissance du mouvement social et l’adhésion du Japon à l’Organisation internationale du travail, les lendemains de la première guerre mondiale ont été déterminants pour l’éclosion d’une véritable« citoyenneté sociale ». Ces politiques, qui ont continué à se mettre en place dans les années 1930 malgré le net recul des idées libérales et démocratiques, ont posé les fondations de l’État social japonais et sont à l’origine des relations de travail « à la japonaise », dans lesquelles le rôle social de l’entreprise est central.

Loin du préjugé qui voudrait que toutes les sociétés industrialisées se soient développées conformément aux modèles occidentaux, une lecture passionnante de l’histoire du Japon moderne.

Sommaire

INTRODUCTION

 

I - L'OUVERTURE DU JAPON ET SES CONSÉQUENCES SANITAIRES ET SOCIALES (1854-1918)

 

Chapitre 1 / LES POLITIQUES D'ASSISTANCE AUX POPULATIONS DU DÉBUT DE LA PÉRIODE EDO AU DÉBUT DE L'ÈRE MEIJI

 

Chapitre 2 / LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE GOUVERNEMENT DE LA POPULATION

 

Chapitre 3 / INDUSTRIALISATION ET NAISSANCE DE LA QUESTION SOCIALE

 

Chapitre 4 / L'HYGIÈNE INDUSTRIELLE

 

II - L'ÉMERGENCE D'UNE CITOYENNETÉ SOCIALE PENDANT LA « DÉMOCRATIE DE TAISHÔ » (1918-1929)

 

Chapitre 5 / MOUVEMENT SOCIAL ET INTERNATIONALISME

 

Chapitre 6 / NAISSANCE D'UNE SCIENCE DES POPULATIONS

 

Chapitre 7 / POLITIQUE SOCIALE ET RÉINVENTION DES SOLIDARITÉS

 

III - CRISES ET RATIONALISATION INDUSTRIELLE ET SOCIALE (1929-1937)

 

Chapitre 8 / LA CRISE DE 1929 ET LES MUTATIONS DE LA POLITIQUE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE

 

Chapitre 9 / RATIONALISATION DE L'INDUSTRIE ET RELATIONS DE TRAVAIL

 

Chapitre 10 / DÉLITEMENT DE L’INTERNATIONALISME ET MILITARISATION DES POLITIQUES SANITAIRES ET SOCIALES

 

IV - LES POLITIQUES SANITAIRES ET SOCIALES DANS LA GUERRE TOTALE

 

Chapitre 11 / MOBILISATION GÉNÉRALE ET NOUVEL ORDRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL

 

Chapitre 12 / CONTRÔLER LES ENTREPRISES ET NORMALISER LA VIE DES OUVRIERS

 

Chapitre 13 / EXPLOITER, PRÉSERVER, MULTIPLIER LES POLITIQUES DE POPULATION ET L’EFFORT DE GUERRE

 

CONCLUSION