Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100554200
Monnaie, épargne, investissements
Titre Monnaie, épargne, investissements
Édition Première édition
Auteurs Lydia Beauvais, Pierre Berger
Collection Académique
Éditeur Presses de Sciences Po
BISAC Classifications thématiques POL000000 POLITICAL SCIENCE
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre 01 janvier 1976
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: JP


Support Livre broché
Nb de pages 204 p.
ISBN-10 2-7246-0363-X
ISBN-13 978-2-7246-0363-7
GTIN13 (EAN13) 9782724603637
Date de publication 01 janvier 1976
Nombre de pages de contenu principal 204
Poids 430 gr
Prix 12,50 €
 

Description

La réticence des épargnants devant les placements à long terme, la tendance de la masse monétaire à se développer à un rythme rapide apparaissent, en France, comme les signes d'une adaptation insuffi­sante des modes de financement à la nature et à l'ampleur des besoins d'une économie de croissance. Si, dans le cadre national, l'interven­tion de l'Etat constitue un moyen prépondé­rant de sélection, la forte expansion des cré­dits bancaires à moyen et long terme risque d'entraîner des conséquences défavorables tant en ce qui concerne la situation des ban­ques que sur le plan de l'équilibre monétaire. Les apports de capitaux de l'étranger, en vue d'une implantation directe ou sous forme de prêts, peuvent contribuer au maintien ou au rétablissement des équilibres globaux : ba­lance des paiements, ajustement de l'épargne aux investissements ; mais ils peuvent être à l'origine de création d'excédent de monnaie. En fin de compte, l'amélioration des conditions de financement de l'économie apparaît profondément liée à des changements de comportement des agents économiques en matière de revenu, d'investissement et d'épargne. La question est posée de savoir si une politique volontariste de taux d'intérêt ne fournirait pas l'un des moyen de réduire les dangers inflationnistes de ces modes de financement, en stimulant l'épargne volontaire et stable, tout en rendant rigoureux les choix d'investissements.

Sommaire

Le rôle de l'Etat dans le financement des investissements du secteur concurrentiel
Aspects bancaires
Les relations financières extérieures et les problèmes de financement des investissements
La politique des pouvoirs publics à l'égard des investissements français à l'étranger et des investissements étrangers en France
Les dangers inflationnistes du financement des investissements
Recherche de solutions aux problèmes du financement des investissements
Annexes