Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100597920
Vingtième siècle 137, janvier-mars 2018
Titre Vingtième siècle 137, janvier-mars 2018
Sous-titre Patrimoine, une histoire politique
Édition Première édition
ISSN 02941759
Éditeur Presses de Sciences Po
BISAC Classifications thématiques HIS000000 HISTORY
HIS037030 HISTORY / Modern
BIC Classifications thématiques HB History
Public visé 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre 25 janvier 2018


Support Livre broché
Nb de pages CCXLVIII - p.
ISBN-10 2724635744
ISBN-13 9782724635744
Date de publication 25 janvier 2018
Contenu du produit Text (eye-readable)
Pages chiffres romains 248
Format 17 x 24 cm
Poids 378 gr
 

Description

Les décisions de classement au Patrimoine de l'humanité votées récemment par l’Unesco concernant des sites localisés en Israël/Palestine ont provoqué de vives polémiques, jusqu’à l’annonce du retrait de l’Unesco par les États-Unis et Israël. Si ces épisodes sont venus opportunément rappeler la nécessité d’une histoire politique du patrimoine, ils ont aussi mis en lumière la prégnance des dynamiques transnationales à l’œuvre dans les processus de patrimonialisation.

Enjeu de pouvoirs et vecteur de souverainetés emboîtées, l’objet patrimoine apparaît d’autant plus délicat à cerner qu’il ne cesse de se déployer sous nos yeux, à travers une définition toujours plus extensive, du patrimoine matériel jusqu’au patrimoine immatériel. Alors que les sociologues, les ethnologues, les juristes ou les urbanistes se sont précocement et intensément saisi de la question patrimoniale, les historiens sont longtemps apparus en retrait, préférant se concentrer sur les enjeux de mémoire, au risque parfois de confondre ces deux catégories d’analyse.

En se focalisant sur les acteurs et sur les pratiques opératoires qui participent à la fabrique du patrimoine (« nommer et normer », « conserver et transmettre », « restituer et réparer ») et en les confrontant à des horizons culturels variés, ce numéro spécial entend nourrir la réflexion collective pour réactiver une histoire politique et transnationale du patrimoine.

Sommaire

François Hartog, Le patrimoine, une politique du présent

Marie Cornu et Noé Wagener, Le patrimoine, un objet juridique

Michela Passini, Circulations culturelles et régime patrimonial

François Gasnault, L'avènement du patrimoine ethnologique

Julie Deschepper, Patrimoine soviétique, généalogie d’un concept

Christian Hottin, Histoire du label « Patrimoine du 20e siècle »

Adriana Escobar, Les mémoriaux cambodgiens

Thomas Grillot, Le patrimoine en pays sioux

Rémi Korman, La patrimonialisation des églises au Rwanda