Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100613280
La France, l'Allemagne et l'Europe monétaire de 1974 à 1981
Titre La France, l'Allemagne et l'Europe monétaire de 1974 à 1981
Sous-titre La persévérance récompensée
Édition Première édition
Préface de Jacques de Larosière
Collection Académique
Éditeur Presses de Sciences Po
BISAC Classifications thématiques POL000000 POLITICAL SCIENCE
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3377 HISTOIRE
Crédit Presses de Sciences Po
Date de première publication du titre 24 juin 2013
Subject Scheme Identifier Code      93 Classification thématique Thema: JP
Avec Index ; Bibliographie
 


Support ePub
Nb de pages 360 p. Index . Bibliographie .
Details de produit EPUB
ISBN-10 2724613260
ISBN-13 9782724613261
Date de publication 24 juin 2013
Contenu du produit Text (eye-readable)
Protection technique e-livre DRM -Adobe
Nombre de pages de contenu principal 360
 


Support Livre broché
Nb de pages 360 p. Index . Bibliographie .
ISBN-10 2-7246-1325-2
ISBN-13 978-2-7246-1325-4
GTIN13 (EAN13) 9782724613254
Référence 978-2-7246-1325-4
Date de publication 24 juin 2013
Nombre de pages de contenu principal 360
Poids 448 gr
Prix 32,00 €
 

Description

Au pouvoir en même temps de 1974 à 1981, le président de la République française Valéry Giscard d'Estaing et le chancelier fédéral d'Allemagne Helmut Schmidt ont une volonté commune : faire progresser l'union économique et monétaire de l'Europe. Ils voient dans la stabilité des monnaies européennes le moyen de développer l’économie et de relancer la croissance — un défi en cette période d’inflation, de chômage, de quadruplement du prix du pétrole et de vagues terroristes en Allemagne fédérale et en Italie.

Leur initiative aboutira à la création du Système monétaire européen et de l’Ecu (European Currency Unit), qui deviendra l’euro en 1999, aujourd’hui la monnaie unique de dix-sept pays européens.

Riche des témoignages inédits des principaux acteurs, en particulier de ceux du président de la République et du chancelier fédéral, cet ouvrage révèle l’âpreté des débats. Il montre aussi la persévérance que mettent les deux protagonistes à élaborer un projet novateur capable de redonner l’espoir aux européens et le rôle joué par l’amitié exceptionnelle qui les lie.

Un éclairage sur une période d’une importance considérable pour l’histoire de l’Europe.

Sommaire

Introduction

I — Les initiatives de la France dans le domaine monétaire

Chapitre 1 / Des événements majeurs pour la période 1974-1981
Deux Européens convaincus aux commandes de la France et de l'Allemagne de l'Ouest
Croissance de l'inflation dans la Communauté

Chapitre 2 / La relance monétaire de la France en septembre 1974
Jacques Chirac nommé Premier ministre
La tentative du retour de la France dans le « serpent » monétaire

Chapitre 3 / Les propositions de la France
Les propositions pour reconstituer le « serpent »
Le maintien d'un lien avec le dollar
La création d’une nouvelle unité de compte
L’adaptation du dispositif de change
Le débat sur les propositions concernant le dispositif de change

Chapitre 4 / La France réintègre
le « serpent » en juillet 1975
La réintégration de la France dans le « serpent » monétaire
La Suisse joue les trublions

Chapitre 5 / La rechute du franc
La sortie du franc
La polémique sur la sortie du franc
Le « non » de la RFA aux Pays-Bas
Raymond Barre nommé Premier ministre

Chapitre 6 / La montée des périls
Le protectionnisme et la chute du dollar
La RFA, pilier de la Communauté
L’initiative du président de la Commission

II — L’entente entre la France et l'Allemagne pour relancer l’Europe monétaire

Chapitre 7 / La nouvelle attitude de la RFA
La perte de confiance du Chancelier dans le président Carter
La confidence d’Helmut Schmidt à Roy Jenkins
Giscard d’Estaing : un guide pour le projet monétaire
Une aubaine pour Giscard d’Estaing

Chapitre 8 / Le Conseil européen de Copenhague
L’approbation d’une zone de stabilité
Différences de point de vue au Comité monétaire
Giscard d’Estaing et Schmidt en campagne

Chapitre 9 / L’étude d’un nouveau système monétaire
L’accord sur l’étude du projet
L’aide aux pays les moins prospères
Les décisions du G7 à Bonn
L’Ecu et le Fonds monétaire européen

Chapitre 10 / Une controverse entre la France et la RFA
La France ne veut plus du « serpent »
Le compromis d’Aix-la-Chapelle
Une compensation : l’indicateur de divergence
Le choix de la marge de fluctuation
L’accroissement des aides financières

Chapitre 11 / Les Neuf donnent leur accord sur le SME , la Grande-Bretagne, l’Irlande et l’Italie réservent leur adhésion
Des tensions avant l’accord final
Les réactions en France et en RFA

III — L’entrée en vigueur du SME

Chapitre 12 / Affrontement sur les montants compensatoires monétaires
L’enjeu du démantèlement
La réserve de la France et le compromis sur les MCM
Le choix du taux d’entrée du franc

Chapitre 13 / Convaincre les récalcitrants
La livre sterling fait partie de l’Ecu
L’adhésion de l’Irlande
L’adhésion de l’Italie
L’adhésion du Danemark
La levée des derniers obstacles
La compatibilité du SME avec le FMI

IV — Les premières épreuves

Chapitre 14 / Trois épreuves pour le SME
Le second choc pétrolier
La France soutient le deutsche Mark
La remontée du dollar

Chapitre 15 / De l’utilité du SME
La convergence en question
L’efficacité de l’indicateur de divergence
L’utilisation de l’Ecu

Chapitre 16 / Le report du Fonds monétaire européen (FME )
La RFA réclame davantage de convergence
Les obstacles économiques et politiques
L’approbation du Parlement européen

Conclusion générale