Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100656020
Les socialistes français et l'économie (1944-1981)
Titre Les socialistes français et l'économie (1944-1981)
Sous-titre Une histoire économique du politique
Édition Première édition
Auteur Mathieu Fulla
Collection Académique
Éditeur Presses de Sciences Po
BISAC Classifications thématiques POL000000 POLITICAL SCIENCE
BIC Classifications thématiques H Humanities
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3283 SCIENCES POLITIQUES
Crédit Presses de Sciences Po
Date de première publication du titre 14 janvier 2016
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: JPA
Avec Bibliographie
 


Support Livre broché
Nb de pages 470 p. Bibliographie .
ISBN-10 2-7246-1860-2
ISBN-13 978-2-7246-1860-0
GTIN13 (EAN13) 9782724618600
Date de publication 14 janvier 2016
Contenu du produit Text (eye-readable)
Nombre de pages de contenu principal 470
Format 13,8 x 21 x 2,3 cm
Poids 556 gr
Prix 25,00 €
 


Support ePub
Nb de pages 472 p. Bibliographie .
ISBN-10 2-7246-1862-9
ISBN-13 978-2-7246-1862-4
GTIN13 (EAN13) 9782724618624
Date de publication 14 janvier 2016
Contenu du produit Text (eye-readable)
Protection technique e-livre DRM -Adobe
Nombre de pages de contenu principal 472
Prix 18,99 €
 

Description

La critique n'est pas nouvelle. Apparue dès l'« échec » du Front populaire, elle est revenue depuis comme une antienne : les socialistes français seraient incompétents en matière économique. Mais ne s'agit-il pas d'un stéréotype ?

S’appuyant sur des sources et des témoignages inédits, Mathieu Fulla entreprend d’analyser les programmes économiques du parti socialiste, depuis les discussions entre experts jusqu’à leur intégration dans les discours partisans. Il propose ainsi une histoire économique du politique qui éclaire les débats actuels au sein de la gauche. Au fil de cet ouvrage, le lecteur apprendra notamment que, dès 1936, Léon Blum pratiquait la « détente fiscale » chère à Pierre Moscovici. Quant aux déclarations énamourées de Manuel Valls ou d’Emmanuel Macron aux entreprises, la perspective historique permet d’y voir, plutôt que l’acte de naissance d’un « social-libéralisme à la française », l’avènement d’un socialisme qui tend à préférer l’offre productive au relèvement du pouvoir d’achat des classes populaires.

Sommaire

INTRODUCTION

Peut-on faire l'économie de l'économie... à gauche ?

Pour une histoire économique du politique

L’expert engagé, figure centrale du socialisme économique

Économie et politique : la discordance des temps

 

I - L'EXERCICE DU POUVOIR SOUS CONTRAINTES (1944-1958)

 

Chapitre 1 / LES ILLUSIONS PERDUES DU DIRIGISME (1944-1946)

Préambule : un État, pour quoi faire (1918-1944) ?

Du dirigisme « maître de l’heure » à la Libération...

... au dirigisme trahi ?

 

Chapitre 2 / NI TOUT À FAIT MARXISTES NI TOUT À FAIT KEYNESIENS

DES SOCIALISTES EN PANNE D’AUTORITÉ (1947-1956)

Libéraliser pour sauver la République

Le primat du court terme

Le socialisme économique marginalisé

 

Chapitre 3 / AU POUVOIR

LE FARDEAU DE LA MAUVAISE RÉPUTATION (1956-1958)

La sourde hostilité des élites

Une politique économique sous le feu des critiques

Le socialisme économique dans la tourmente

 

II - RÉINVENTER UN SOCIALISME ÉCONOMIQUE (1958-1968)

 

Chapitre 4 / UNE NOUVELLE QUERELLE DES ANCIENS ET DES MODERNES (1958-1962) ?

Le conservatisme stratégique des molletistes

Aux marges de la « vieille maison » : la révolution par le Plan ?

 

Chapitre 5 / LA PLANIFICATION DÉMOCRATIQUE EN DÉBAT (1962-1965)

L’offensive néoplaniste des marges

La réceptivité limitée de la SFIO

L’art de la synthèse : la campagne présidentielle de François Mitterrand

 

Chapitre 6 / LE CONSENSUS PLANIFICATEUR

DE L’APOGÉE À L’ÉCLIPSE (1965-1968)

L’éphémère âge d’or « keynésiano-mendésiste »

Remarxiser le discours pour se rapprocher du PCF

 

III - L'UNION DE LA GAUCHE ENTRE MARX, KEYNES ET AUTOGESTION (1968-1974)

 

Chapitre 7 / REPEINDRE LES PROGRAMMES AUX COULEURS DE MAI

Dépasser l’alternative Marx ou Keynes

Le plan d’action socialiste, un « réformisme révolutionnaire » à contretemps

 

Chapitre 8 / LE PROGRAMME COMMUN À L'ÉPREUVE DE LA CRISE (1971-1974)

De Changer la vie au programme commun de la gauche : la solution « marxiste-keynésienne »

Un document polémique

Le socialisme économique « sur le fil du rasoir »

 

Chapitre 9 / LES « ÉCONOMISTES » DU PS

DES COURANTS ET DES HOMMES

Aux commandes de la « salle des machines » : les « politiques-experts »

Les conseillers du Prince

« Jeunes loups » ou « petites mains » ? Les experts du deuxième cercle

Des réseaux patronaux et syndicaux efficaces

 

IV - AJUSTER SANS REMORDS L'ÉCONOMIE POUR CONQUÉRIR LE POUVOIR (1974-1981)

 

Chapitre 10 / UN PROGRAMME PLUS SI COMMUN (1974-1977)

Promouvoir des contre-plans syncrétiques

Disharmonies économiques

 

Chapitre 11 / L'ÉCONOMIE EST UN SPORT DE COMBAT (1977-1979)

À l’heure de l’actualisation du programme commun : la pomme de discorde favorite des gauches

Les nationalisations, prétexte d’une rupture politique

La crise du socialisme économique

 

Chapitre 12 / LE MITTERRANDISME EST UN PRAGMATISME ÉCONOMIQUE (1979-1981)

La bipolarisation du PS

Retrouver un souffle programmatique

Le projet socialiste, un pseudo-tournant économique

Démythifier l’économie pour gagner

 

CONCLUSION

Le stéréotype d’incompétence temporairement neutralisé

« Captation-conversion-intégration » : la fabrique du discours économique socialiste

Un « tournant » qui vient de loin

De l’intérêt de la longue durée

De la « rupture avec le capitalisme » au gouvernement Valls : l’éclipse du socialisme à la demande ?

 

CHRONOLOGIE

SOURCES

BIBLIOGRAPHIE

INDEX

TABLE DES DOCUMENTS