Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100665350
Le communisme vietnamien (1919-1991)
Titre Le communisme vietnamien (1919-1991)
Sous-titre Construction d'un État nation entre Moscou et Pékin
Édition Première édition
Collection Académique
Éditeur Presses de Sciences Po
BISAC Classifications thématiques POL000000 POLITICAL SCIENCE
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre 10 mai 2012
Subject Scheme Identifier Code      93 Classification thématique Thema: JP
 


Support ePub
Nb de pages 612 p.
Details de produit EPUB
ISBN-10 2724689143
ISBN-13 9782724689143
Date de publication 01 mai 2012
Contenu du produit Text (eye-readable)
Protection technique e-livre DRM -Adobe
Nombre de pages de contenu principal 612
 


Support Livre broché
Nb de pages 612 p.
ISBN-10 2-7246-1250-7
ISBN-13 978-2-7246-1250-9
GTIN13 (EAN13) 9782724612509
Référence 978-2-7246-1250-9
Date de publication 10 mai 2012
Nombre de pages de contenu principal 612
Poids 732 gr
Prix 32,00 €
 

Description

Les communistes vietnamiens ont réussi en cinquante ans à renverser le pouvoir colonial français, à tenir en échec l'armée américaine et à conquérir le Sud en 1975.

Bien qu'ils se soient constamment inspirés des modèles soviétique et chinois de conquête du pouvoir et d'organisation de la vie sociale et politique, les Vietnamiens ont suivi leur propre voie – marquée par l'anticolonialisme et de longues années de guerre – et ont développé une stratégie d'influence régionale.

Fort d'une longue enquête de terrain et de sources inédites en cinq langues, ce livre nuance l'historiographie française du communisme international et rompt avec l’historiographie vietnamienne. Il met en lumière les crises intermittentes dans les relations entre Hanoi, Pékin et Moscou. Il apporte des éclairages nouveaux sur le fonctionnement du Komintern, l’histoire des trois guerres d’Indochine, les relations entre les pays communistes et les effets de la dispute sino-soviétique. Il restitue aussi l’atmosphère et la culture politique des différentes époques, et fait revivre maints acteurs,qu’ils soient tombés dans l’oubli ou passés à la postérité.

Premier ouvrage exhaustif sur le communisme vietnamien depuis plus de trente ans, cette somme exemplaire, écrite dans une langue vivante, s’adresse tant aux spécialistes qu’aux passionnés d’histoire.

Sommaire

Remerciements
Table des illustrations
Table des documents annexes
Sigles, abréviations et acronymes
Notes sur la présentation

Introduction

Chapitre 1 / À la croisée des chemins : communisme russe et anticolonialisme vietnamien (1919-1931)
Le Komintern et les militants anticolonialistes vietnamiens (1919-1923)
Hồ Chí Minh, agent du Komintern à Moscou et à Canton (1923-1925)
L'émergence du communisme vietnamien (1925-1928)
La fondation d'un parti sous influence (1929-1931)

Chapitre 2 / Les modèles stalinien et maoïste au service de la « révolution nationale » vietnamienne (1931-1945)
La matrice stalinienne du parti (1931-1936)
Les revirements face à la montée des périls (1936-1939)
Le retour au combat anticolonial avec des méthodes maoïstes (1939-1944)
La prise de pouvoir des « retours de Russie » (1945)

Chapitre 3 / La stratégie du Vietminh pour gagner l’indépendance (1946-1953)
La voie étroite des négociations (1946)
L’épreuve du feu : vers la « guerre du peuple » (1947-1948)
La victoire des communistes chinois : vers la guerre conventionnelle (1949-1952)
Le passage à la guerre révolutionnaire après la mort de Staline (1953)

Chapitre 4 / Le « camp socialiste » dans la résolution du conflit indochinois : entre Realpolitik et idéologie (1954)
Une stratégie communiste concertée à la veille de la conférence de Genève (janvier-avril)
Les risques d’escalade du conflit indochinois : la première phase des négociations (26 avril-15 juin)
Vers une division du Vietnam ? La deuxième phase des négociations (16 juin-10 juillet)
Les tractations finales en faveur d’une partition (10-21 juillet)

Chapitre 5 / Sujétion et révolution à l’intérieur : la période chinoise (1951-1959)
La guerre contre l’ennemi intérieur (1951-1952)
La réforme agraire, instrument de la révolution (1953-1955)
Une amorce de déstalinisation ? (1956)
Un retour à l’orthodoxie maoïste ? (1957-1959)

Chapitre 6 / La stratégie autonome des communistes vietnamiens pour conquérir le Sud (1960-1971)
La querelle sino-soviétique (1960-1962)
Le ralliement à Pékin du parti vietnamien (1963)
L’instabilité des alliances après le déclenchement des hostilités (1964-1965)
La conquête de l’autonomie par la guerre (1966-1971)

Chapitre 7 / Alliance de circonstance et interdépendance inégale : la période soviétique (1971-1991)
Rapprochement et distanciation (1971-1975)
L’échec de la politique vietnamienne d’équidistance (1975-1978)
Une alliance fondée sur l’hostilité à la Chine (1979-1985)
L’impact de la « nouvelle pensée » gorbatchévienne (1986-1991)

Chapitre 8 / Les modes d’exercice du pouvoir : une hybridation des modèles soviétique et chinois (1975-1991)
La révolution en action
Le renforcement de la « légalité socialiste »
La glasnost et le renouveau politique
Un vernis de légalisme

Chapitre 9 / Les communistes vietnamiens confrontés à la question de l’unité nationale (1930-1991)
L’expansion territoriale comme mode de consolidation de l’État
Les mobilisations politiques des minorités ethniques
Le déploiement de l’État socialiste dans les montagnes
La création d’un roman national

Conclusion
La force du faible
L’ambiguïté des rapports d’emprunts
La nature du parti-État vietnamien

Les dirigeants du Parti
Notices biographiques
Documents annexes
Chronologie
Notes sur la recherche
Bibliographie
Index des noms de personnes
Table des matières