Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100715710
Trier, exclure et policer
Titre Trier, exclure et policer
Sous-titre Vies urbaines en Afrique du Sud et au Nigeria
Édition Première édition
Collection Académique
Éditeur Presses de Sciences Po
BISAC Classifications thématiques POL000000 POLITICAL SCIENCE
HIS001000 HISTORY / Africa
BIC Classifications thématiques J Society & social sciences
Public visé 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre 11 octobre 2018
Avec Index ; Bibliographie


Support Livre broché
Nb de pages 368 p. Index . Bibliographie .
Details de produit 1
ISBN-10 2724623207
ISBN-13 9782724623208
Date de publication 11 octobre 2018
Contenu du produit Text (eye-readable)
Nombre de pages de contenu principal 368
Format 13,8 x 21 cm
Poids 440 gr
Prix 27,00 €
 

Description

Les métropoles d'Afrique du Sud et du Nigeria sont réputées dangereuses, bidonvillisées et dominées par l'économie informelle. Peu est su en revanche de la manière dont les populations y sont triées, catégorisées et policées, en droite ligne avec les méthodes de réification ethnique et sociale de l’apartheid et de la période coloniale.

À Johannesburg, au Cap, à Lagos et à Ibadan, les quatre villes où l’auteur a enquêté, un gouvernement du tri et de l’exclusion assigne des droits, des peines et des interdits à des catégories considérées comme problématiques (délinquants, jeunes, migrants, femmes seules, vendeuses de rue) ; des organisations non étatiques surveillent au quotidien les quartiers populaires, les gouvernent la nuit et usent de violence contre les jeunes ou les étrangers.

De la rue au marché, de la gare routière au guichet de l’administration, s’instaure un maquis de petits arrangements qui contournent exclusions et discriminations. L’accès à ces lieux est en permanence contesté et négocié auprès d’individus en posture d’autorité (fonctionnaires, responsables syndicaux, parrains politiques, gouverneurs) par des habitants à la recherche d’un service, d’une autorisation, d’un document, d’un soutien, d’une place sur un marché ou à l’université.

Dans cette réalité urbaine imprévisible qui échappe à la planification, individus et groupes sociaux modifient des pans essentiels de l’action publique par l’exclusion et la violence autant que par la négociation.

Sommaire

Introduction – Trier, exclure et policer 

PREMIÈRE PARTIE – GOUVERNER PAR LE TRI ET L'EXCLUSION

Chapitre 1 – Politiques d'appartenance et politiques d’exclusion 
Race et espace urbain 
Différencier les urbains des migrants en Afrique du Sud 
Politiques de stabilisation et droits résidentiels urbains 
Réinterpréter les émeutes de Sharpeville et de Langa 
Différencier les natives des non-natives au Nigeria 
Naissance d’enclaves territoriales : les quartiers de non-natives 
Régionalisme et décolonisation 
Les émeutes de Kano 

Chapitre 2 – La fabrique du délinquant 
L’émergence de la question de la pauvreté urbaine et de la délinquance 
Entre expertise psychométrique et réforme pénale en Afrique du Sud 
Les premiers services sociaux de l’empire à Lagos 
Race, genre et welfare 
De la préférence à la différenciation raciale en Afrique du Sud 
L’intolérable de la prostitution juvénile et la construction d’un espace moral au Nigeria 
Un État welfare coercitif 
Entre indigence financière et politique de la chicotte au Nigeria 
Une socialisation à la violence par les institutions en Afrique du Sud 

DEUXIÈME PARTIE – POLICER LE QUARTIER

Chapitre 3 – Violences du vigilantisme en situation coloniale 
Le maintien de l’ordre en situation coloniale : détours historiographiques 
Violences et vigilantisme dans les townships sud-africains 
Généalogie de la protection à Johannesburg et à Soweto 
Convivialité et violence dans les Cape Flats 
Violences et vigilantisme dans le sud-ouest du Nigeria 
Généalogie de la protection dans les villes du Sud-Ouest 
Honneur et violence dans le centre d’Ibadan 

Chapitre 4 – Bureaucratisation et marchandisation du vigilantisme contemporain 
Régulation et marchandisation au Nigeria 
Pétronaira, armed robbers et vigilantes
Marchandisation de la protection et régulation des violences à Ibadan 
Retour de la « démocratie » et vigilantisme 
Politisation, bureaucratisation et féminisation du vigilantisme en Afrique du Sud 
Politisation des initiatives sécuritaires
Bureaucratisation et pacification du vigilantisme 
Engagement sécuritaire et féminisation du vigilantisme 

TROISIÈME PARTIE – DE LA RUE AU GUICHET : POLITIQUES D’EXCLUSION, PRATIQUES D’INCLUSION

Chapitre 5 –Big men et rente urbaine 
Patronage fédéral et crise des infrastructures 
Empiètements quotidiens et taxation de l’économie urbaine 
Les rentes de l’informel 
Patronage et violences dans les gares routières 
L’amala politics de Lamidi Adedibu à Ibadan 
Patronage et violence à Ibadan 
Les inclusions politiques du clientélisme 
Intégration clientéliste et projet métropolitain des gouverneurs de Lagos 
Le projet métropolitain 
Patronage et modernisation des transports 
Bricolage institutionnel et bureaucratie interstitielle : les LCDA de Lagos 

Chapitre 6 – L’exclusion au guichet 
Retour sociohistorique sur les violences autochtones et xénophobes 
Violences xénophobes en Afrique du Sud 
Les violences liées à l’indigénéité au Nigeria 
Institutionnaliser l’indigénéité au Nigeria 
Produire, vendre et trafiquer des certificats d’indigene 
Développer la citoyenneté locale, standardiser l’indigénité 
Production de masse, marchandisation et trafic de certificats 
Contourner les discriminations dans les quartiers non-indigene
Absence de discrimination dans l’accès aux biens et aux services publics 
Patronage et indigénéité 

Conclusion – L’exclusion et la violence en héritage 

Glossaire 

Liste des sigles 

Liste des figures