Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100720280
Sphère publique, intérêts privés
Titre Sphère publique, intérêts privés
Sous-titre Enquête sur un grand brouillage
Édition Première édition
Collection Académique
Éditeur Presses de Sciences Po
BISAC Classifications thématiques POL000000 POLITICAL SCIENCE
POL022000 POLITICAL SCIENCE / Constitutions
POL017000 POLITICAL SCIENCE / Public Affairs & Administration
BIC Classifications thématiques JP Politics & government
JPZ Political corruption
Public visé 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre 18 mai 2017
ONIX Adult Audience Rating      02 Avertissement de contenu


Support Livre broché
Nb de pages CXCVIII - 198 p.
Details de produit 1
ISBN-10 272462095X
ISBN-13 9782724620955
Date de publication 18 mai 2017
Contenu du produit Text (eye-readable)
Nombre de pages de contenu principal 198
Pages chiffres romains 198
Format 13,8 x 21 cm
Poids 254 gr
Prix 19,00 €
 

Description

Une ministre de l'Économie, ancienne avocate internationale, qui recourt à l’arbitrage privé pour régler le différend de l’État avec Bernard Tapie ; six anciens secrétaires généraux (et adjoints) de l’Élysée qui rejoignent les grands cabinets du barreau d’affaires parisien ; des armadas d’avocats appelés au chevet de l’État pour sécuriser un partenariat public-privé ou pour assurer l’entrée en bourse du groupe Areva, etc.

Si la frontière entre le public et le privé n’a jamais relevé de la ligne claire, le brouillage a pris récemment une ampleur nouvelle. Sous l’effet d’un tournant néolibéral qui a érigé l’État régulateur en acteur clé du gouvernement des marchés privés, une zone de contiguïté et d’échanges sans précédent s’est créée.

Figure récente en pleine ascension, l’avocat d’affaires incarne mieux que tout autre ce nouveau mélange des genres. En suivant le rôle qu’il a acquis aux confins de l’État et du marché, les auteurs de cette passionnante enquête explorent les contours de cette zone grise à la périphérie des institutions politiques et administratives : comment elle est née, comment elle a progressivement prospéré et ce qu’il nous en coûte aujourd’hui, politiquement et démocratiquement.

Sommaire

Introduction

Chapitre 1 – Entre public et privé : le nouveau commerce du droit

Les affaires publiques du barreau

L'invention de l'avocat d'affaires

Entre droit public des affaires et droit des affaires publiques

Les affaires privées du public

Le conseil de l’État

Le nouveau gouvernement des marchés

Chapitre 2 – Un pantouflage néolibéral

Quand les élites politiques et administratives prennent la robe

Chronique d’une montée en puissance

La diversification des profils

Les épreuves de la reconversion

Un groupe en position charnière

Une élite de l’élite ?

Tremplins publics et points de chute privés

Les contours de l’État régulateur

La division du travail régulateur

Les circuits de l’État régulateur

Chapitre 3 – La trame privée de l’intérêt général

Un nouveau sens commun réformateur

Les avocats en « auxiliaires du service public »

Clubs, entretiens et think tanks publics-privés

L’homologation publique de l’hybridation public-privé

Un droit et un régulateur hybrides

Le conseil d’État, garde-frontière et passe-muraille

Chapitre 4 – Un « trou noir » du pouvoir ?

Un espace hors norme ?

Secret et autorégulation professionnelle des avocats

Les failles de la déontologie publique

Les trous du contrôle parlementaire

La sous-traitance de l’intérêt général

Une nouvelle politique de la séparation

Les points aveugles de la politique de transparence

La garde de la sphère publique

Le contrôle des intermédiaires entre État et marché

Conclusion – De l’esprit public de l’État

Bibliographie

Sources et méthodologie

Les bases de données

Les entretiens