Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100886520
Les bonnes pratiques des organisations internationales
Titre Les bonnes pratiques des organisations internationales
Édition Première édition
Éditeur Presses de Sciences Po
BISAC Classifications thématiques POL000000 POLITICAL SCIENCE
BIC Classifications thématiques H Humanities
Public visé 01 Grand public
CLIL (Version 2013-2019 ) 3283 SCIENCES POLITIQUES
Crédit Presses de Sciences Po
Date de première publication du titre 18 juin 2015
Subject Scheme Identifier Code      93 Classification thématique Thema: JP
Avec Index ; Bibliographie
 


Support Livre broché
Nb de pages 244 p. Index . Bibliographie .
ISBN-10 2-7246-1720-7
ISBN-13 978-2-7246-1720-7
GTIN13 (EAN13) 9782724617207
Date de publication 18 juin 2015
Contenu du produit Text (eye-readable)
Nombre de pages de contenu principal 244
Poids 172 gr
Prix 15,00 €
 


Support ePub
Nb de pages 246 p. Index . Bibliographie .
ISBN-10 2724617223
ISBN-13 9782724617221
Date de publication 18 juin 2015
Contenu du produit Text (eye-readable)
Protection technique e-livre DRM -Adobe
Nombre de pages de contenu principal 246
Prix 9,99 €
 

Description

Comme les entreprises, les organisations internationales recourent aux bonnes pratiques pour améliorer leur action, former leurs collaborateurs, renforcer leur expertise et, ainsi, légitimer leur présence sur un terrain de plus en plus concurrencé par les acteurs non étatiques.

De l'OCDE à la Banque mondiale, en passant par ONU Femmes ou ONUSIDA, rares sont les organismes qui échappent au phénomène. Mais si les bonnes pratiques, fruits de l'expérience, séduisent par leur aspect pragmatique, elles prennent des formes très différentes selon les institutions et les politiques dans lesquelles elles s'inscrivent.

En explorant leur émergence et leurs usages dans des domaines aussi variés que la santé, l'éducation, l'aide au développement ou la protection de l’environnement, l’ouvrage apporte une synthèse sur ce nouvel outil de gouvernance internationale, sur sa raison d’être et ses effets sur l’action multilatérale.

Sommaire

Introduction

Asmara Klein, Camille Laporte et Marie Saiget

 

Première partie GENÈSE(S)

 

Chapitre 1 les bonnes pratiques

vecteurs et révélateurs du changement au sein des organisations internationales

Simon Tordjman et Guillaume Devin

La dynamique des bonnes pratiques

Les usages ambigus des bonnes pratiques

La valeur pratique des bonnes pratiques

 

Chapitre 2 l'ocde et les bonnes pratiques

une histoire inséparable

Samuel Beroud et Thomas Hajduk

Les bonnes pratiques de l'OCDE : évolution depuis 1948

La bataille des codes internationaux sur les entreprises multinationales (EMN)

Un code volontairement non contraignant

La victoire du modèle de l'OCDE

 

Chapitre 3 le pnud et la fabrique des indicateurs de développement

Raphaëlle Parizet

La promotion de la question culturelle dans la mesure du développement

L'alliance par l’expertise

Technicisation, rapports de force et compétences

Derrière les arguments techniques, une approche politique du développement

De quelles bonnes pratiques parle-t-on et pour qui ?

 

Deuxième partie BONNES PRATIQUES ET REDÉPLOIEMENT DES ORGANISATIONS INTERNATIONALES

 

Chapitre 4 les bonnes pratiques de la global health

améliorer la santé ou bien gérer l’argent ?

Dominique Kerouedan

Évolutions de la gouvernance mondiale de la santé

Des normes techniques aux bonnes pratiques financières

Les dérives d’un modèle centré sur la gestion et les finances

 

Chapitre 5 unifem/onu femmes et les bonnes pratiques de la participation

Marie Saiget

Une ingénierie sociale ambiguë au service de l’affirmation d’UNIFEM/ONU Femmes au sein d’un champ d’expertise

L’épreuve de l’expérience, une analyse du processus de fabrication à partir du terrain burundais

Des « bonnes » pratiques ?

 

Chapitre 6 les quantifications dans l’expertise des organisations internationales

le cas de l’unodc

Benoît Martin

Quantifier malgré des biais méthodologiques et politiques

Échanger pour quantifier : le duo Secrétariat/États membres

Affirmer son expertise par la quantification

Le défi des données : passer de l’international au mondial au sein d’une OI politique

 

Troisième partie BONS ET MAUVAIS ÉLÈVES

LES EFFETS DE (RE)CLASSEMENT

 

Chapitre 7 résistance et exclusion face aux bonnes pratiques de la réforme humanitaire onusienne

Clara Egger

La réforme humanitaire de 2005 et l’émergence de la coordination comme enjeu

Le système humanitaire en Somalie : entre bureaucratisation excessive et coordination contrainte

Exclusion, marges et résistances

Des bonnes pratiques aux effets néfastes

 

Chapitre 8 la banque mondiale

lutte contre la corruption et programmes d’appui budgétaire

Aurore Gary et Bernard Gauthier

Des conditionnalités de politique économique aux réformes institutionnelles

Soutenir les pays pauvres les mieux gouvernés

Effet des bonnes pratiques et adéquation des instruments

Améliorer encore l’efficacité de l’aide

 

Chapitre 9 les bonnes pratiques de la gouvernance

résistance et déviance

Soraya Sidani

Limites et résistance à l’adoption des bonnes pratiques de la gouvernance

Déviance, déclassement et marginalisation sur la scène multilatérale

Bonnes pratiques et effets pervers

 

Chapitre 10 les émergents face aux bonnes pratiques des organisations internationales

Camille Laporte

Des postures internationales qui s’opposent face aux bonnes pratiques de l’aide au développement

Un système de l’aide fractionné au niveau local : le cas d’étude du Laos

Un système d’acteurs en recomposition

 Conclusion

Asmara Klein, Camille Laporte et Marie Saiget