Presses de Sciences Po

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100932090
La dictature de Salazar face à l'émigration
Titre La dictature de Salazar face à l'émigration
Sous-titre L'État portugais et ses migrants en France (1957-1974)
Édition Première édition
Collection Académique
Éditeur Presses de Sciences Po
BISAC Classifications thématiques POL000000 POLITICAL SCIENCE
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3283 SCIENCES POLITIQUES
Crédit Presses de Sciences Po
Date de première publication du titre 15 octobre 2012
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: JP
Avec Index ; Bibliographie
 


Support ePub
Nb de pages 456 p. Index . Bibliographie .
Details de produit EPUB
ISBN-10 2724688805
ISBN-13 9782724688801
Date de publication 15 octobre 2012
Contenu du produit Text (eye-readable)
Protection technique e-livre DRM -Adobe
Nombre de pages de contenu principal 456
 


Support Livre broché
Nb de pages 456 p. Index . Bibliographie .
ISBN-10 2-7246-1271-X
ISBN-13 978-2-7246-1271-4
GTIN13 (EAN13) 9782724612714
Référence 978-2-7246-1271-4
Date de publication 15 octobre 2012
Nombre de pages de contenu principal 456
Poids 550 gr
Prix 32,00 €
 

Description

De 1957 à 1974, quelque 900 000 Portugais émigrent en France, dont plus de la moitié irrégulièrement. En 1975, la population portugaise de l'Hexagone atteint 750 000 personnes, formant la première communauté étrangère en France.

Plus vieille dictature de droite en Europe, le Portugal de Salazar redoute les effets de la modernité, protège le pays des influences étrangères, résiste aux « vents du changement » qui se lèvent en Afrique et se referme sur lui-même. L'émigration, par son ampleur (10% de la population), va devenir un défi pour la dictature.

Pour se maintenir au pouvoir, la dictature portugaise organise une politique d'émigration duplice et inefficace qui sert ses intérêts politiques, économiques, financiers et militaires. Elle empêche la population d'émigrer légalement et la contraint à la clandestinité en France.

Pourtant, c'est en contournant l'État que les migrants pourront s'offrir de meilleures conditions de vie, contribuant activement à la modernisation, à la démocratisation et à l'européanisation « par le bas » du Portugal, à rebours d'une vision élitiste.

Une histoire inédite et très documentée des migrants et des politiques de migrations portugaises.

Sommaire

INTRODUCTION
L'État à travers le prisme de l'émigration
État et mobilité
Une triple bibliographie
Le croisement des sources
Chiffres sur l'émigration et lacunes statistiques

I - L'ÉTAT PORTUGAIS FACE À L'ÉMIGRATION VERS LA FRANCE

Chapitre 1 / L'HOSTILITÉ DES ÉLITES À LA MOBILITÉ
Une mobilisation conservatrice
Réflexes mercantilistes

Chapitre 2 / ÉMIGRATION ET MODERNISATION
La montée des technocrates
L'argent des émigrés : source de développement ?

II - QUI GOUVERNE LA POLITIQUE PUBLIQUE D'ÉMIGRATION ?

Chapitre 3 / UN DICTATEUR FORT ?
Salazar et l'évitement des sujets qui fâchent
Caetano et l’adaptation au réel

Chapitre 4 / LA DICTATURE DE L'ADMINISTRATION
La Junta da Emigração (1947-1970)
Le Secretariado Nacional da Emigração (1970-1974)
L’administration municipale

III - L'IMPOSSIBLE RÉGULATION DE L'ÉMIGRATION VERS LA FRANCE

Chapitre 5 / L'ENCADREMENT LÉGISLATIF ET RÉGLEMENTAIRE
La législation et la réglementation sur les départs légaux
Punir et pardonner l’émigration clandestine

Chapitre 6 / L'ENCADREMENT BILATÉRAL DE LA MIGRATION PORTUGAISE VERS LA FRANCE
L’accord d’émigration de 1963
L’accord d’émigration de 1971

Chapitre 7 / LA CLANDESTINITÉ
UN ÉCHEC DE L’ÉTAT ?
Une clandestinité instrumentalisée ?
Échapper aux ingérences étatiques

IV - L'ÉTAT PORTUGAIS EN FRANCE

Chapitre 8 / ENCADRER
Enjeux d’une improbable présence
Les représentations consulaires
Faire faire
De la décharge à l’intervention directe

Chapitre 9 / SURVEILLER
L’exportation de la peur
Collaborations des autorités françaises
Une surveillance protéiforme
La PIDE en France

CONCLUSION
L’inefficacité et la fragilisation comme mode de gouvernement
De la duplicité à la quête de légitimité populaire
Pour une vision non élitiste de la démocratisation et de l’européanisation