40 ans de musiques hip-hop en France


First Edition

Première synthèse des connaissances sur les musiques hip-hop, cet ouvrage mêle résultats d'enquêtes inédites et état de la recherche en sciences sociales. Il révèle l'ampleur des transformations politiques, économiques, sociologiques, géographiques et esthétiques auxquelles elles participent. Read More

Passées en quatre décennies du statut de pratiques artistiques confidentielles à celui de courant esthétique majeur, les musiques hip-hop portent des innovations fondées sur de nouvelles techniques instrumentales (DJing, sampling, etc.) et vocales (interprétations rappées, ragga, human beatboxing, etc.). En tant que musiques de producteurs, elles sont à l'avant-garde des mutations que connaissent les industries musicales sous l'effet de l’informatisation puis de la numérisation de la création. En France comme dans de nombreux autres pays, leur essor a contribué à diversifier les musiques populaires et à en renouveler les pratiques. Pourtant, la valorisation culturelle de ces oeuvres, situées au carrefour de tensions sociales vives, demeure contestée.

Première synthèse des connaissances sur les musiques hip-hop, cet ouvrage mêle résultats d’enquêtes inédites et état de la recherche en sciences sociales. Il révèle l’ampleur des transformations politiques, économiques, sociologiques, géographiques et esthétiques auxquelles elles participent.


Paperback - In French 22.00 €

Specifications


Publisher
Presses de Sciences Po
Co-publisher
Ministère de la Culture – Département des études, de la prospective et des statistiques
Author
Karim Hammou, Marie Sonnette-Manouguian,
With
Alice Aterianus-Owanga, Stefano Barone, Vincent Becquet, Emmanuelle Carinos Vasquez, Maxence Déon, Florence Eloy, Séverin Guillard, Marine Kneubühler, Tomas Legon, Stéphanie Molinero,
Collection
Coéditions
Language
French
Publisher Category
> Sociology
BISAC Subject Heading
ART000000 ART > SOC000000 SOCIAL SCIENCE > ART023000 ART / Popular Culture > SOC026000 SOCIAL SCIENCE / Sociology
BIC subject category (UK)
A Arts, (the) > J Society & social sciences > AV Music
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
Title First Published
20 June 2022
Includes
Index, Bibliography

Paperback


Product Detail
1
Publication Date
20 June 2022
ISBN-13
9782724638905
Product Content
Text (eye-readable)
Extent
Main content page count : 244, Front matter page count (Roman) : 244
Code
9782724638905
Dimensions
13.8 x 21 cm
Weight
300 grams
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Contents


Préface

Introduction
Que changent les musiques hip-hop ? 

« Hip-hop » : une étiquette étendard d'un renouvellement culturel pluridisciplinaire  
Le déploiement des musiques hip-hop en France dans les années 1980 : innovations musicales et constitution d'un vivier d'amateurs 
Les multiples processus de racialisation des musiques hip-hop en France 
1990-1995 : exploiter le rap français comme un effet de mode ? 
Analyser le RnB comme une musique hip-hop 
La naissance d’un segment professionnel racialisé au coeur des industries musicales françaises à la fin des années 1990 
Représentations genrées et division sexuelle du travail dans les musiques hip-hop
Après le hip-hop, au-delà du rap et du RnB : l’urbain ?

Chapitre 1
Innovations esthétiques des musiques hip-hop 

Le son hip-hop  
Une musique de producteurs  
Des conséquences sur l’esthétique musicale  
Trente ans de renouvellements et d’évolutions  
Voix et écriture du rap  
Une « écriture à haute voix »  
Verbe et prosodie  
Conclusion

Chapitre 2
Les espaces des musiques hip-hop 
 
L’ancrage du rap dans les villes : redessiner des territoires  
La géographie du rap à l’échelle nationale : capitales et « provinces »
Des géographies multipolaires : l’exemple des États-Unis
Des géographies centralisées : l’exemple de la France 
Des géographies macrocéphales : le cas du Gabon 
Des circulations entre scènes locales et réseaux transnationaux : centres et périphéries du rap
à l’échelle globale 
Des États-Unis à la France : des relations asymétriques au sein du hip-hop global
Renverser l’hégémonie depuis l’Afrique ? 
Conclusion

Chapitre 3
Socio-économie de l’« urbain » musical  

La fin de l’hégémonie des « variétés »  
Le rap face à la crise de l’industrie du disque  
Une nouvelle catégorie de perception du marché musical : l’« urbain »
Entrepreneurs et professionnels de l’« urbain » musical  
L’« urbain » musical : entre sur-visibilité et sous-valorisation 
Économie de la musique « urbaine » enregistrée : la complémentarité entre physique et numérique
La croissance discrète du spectacle vivant de musiques hip-hop
Conclusion : les musiques hip-hop, un marché toujours sous-estimé ?

Chapitre 4
Rap et RnB dans les pratiques culturelles en France 

Des musiques écoutées par plus d’une personne sur trois 
Les musiques hip-hop dans la diversité des goûts musicaux en France métropolitaine en 2018  
Popularité croissante pour le rap, déclin pour le RnB  
Les publics pluriels des musiques hip-hop  
Des musiques toujours soumises aux hiérarchies de classe 
De l’écoute à la pratique : les facteurs complexes de l’engagement dans les musiques hip-hop
Conclusion

Chapitre 5
Rap et mouvements sociaux 

Hip-hop et mouvements sociaux : conditions et modalités d’une rencontre  
Une réponse à des conditions historiques particulières 
Un réseau politique tissé dans des milieux associatifs locaux 
Différentes modalités dans les pratiques d’engagement politique des rappeurs 
Le rap comme répertoire d’action particulier ? 
Rap et militantisme : des sollicitations évidentes ? 
Musiques et politique : de l’émotion à l’action 
Le rap : un agent d’action (politique) doté de propriétés singulières ?  
Conclusion

Chapitre 6
40 ans de musiques hip-hop en France : (il)légitimation, institutionnalisation et patrimonialisation
  
La légitimation culturelle des musiques hip-hop : massification et diversité des publics  
Morphologie sociale des goûts et dégoûts pour le hip-hop en France 
Les distinctions internes aux genres musicaux comme indicateurs des nouvelles logiques distinctives 
Une légitimation artistique des musiques hip-hop initiée par le marché 
Écriture et exploitation marchande d’un « grand récit » du rap français 
La prescription comme légitimation : présence des musiques hip-hop au sein des prix musicaux
et des médias culturels
Institutionnalisation des musiques hip-hop : une légitimation ambivalente par les pouvoirs publics
La prise en charge précoce du hip-hop par les politiques sociales et les politiques de la ville
L’entrée tardive des musiques hip-hop dans le giron des politiques culturelles
Médiatisation politique, judiciarisation et patrimonialisation : les mémoires vives du rap 
Intervention de la classe politique et pénalisation du rap 
Patrimonialisation : le rôle du monde académique et de la critique musicale
Conclusion : légitimé comme jamais ?

Bibliographie des références scientifiques citées dans l’ouvrage

Biographies des autrices et auteurs

Remerciements de Karim Hammou et Marie Sonnette-Manouguian

Table des tableaux et graphiques