Violences conjugales

Du combat féministe à la cause publique
First Edition

It is the shift in perception and the transformation of a feminist struggle into a political issue that this book explores. It shows how, from the 1970s, feminists identified sexual and domestic violence, proposed specific ways of dealing with it and developed an explanatory framework linking it to structural relations between men and women. Read More

Sexual and domestic violence have long been considered private matters. Societies traditionally denied that this violence was the result of male domination supported by the established order. Although the question was raised in the mid-19th century in Europe and in the United States, it wasn't until the feminist struggles of the late 20th century that this violence was recognised as a social phenomenon and a concern of the state.

It is this shift in perception and the transformation of a feminist struggle into a political issue that Pauline Delage explores here. She shows how, from the 1970s, feminists identified sexual and domestic violence, proposed specific ways of dealing with it and developed an explanatory framework linking it to structural relations between men and women.

In a carefully conducted study, carried out in France and America (in the regions around Paris and Los Angeles), the author reveals how professional and activist women used institutional and political opportunities to gain recognition for this violence. She retraces the processes that led to the legitimisation of state intervention in the private sphere. Her comparative approach sheds light on the mechanisms by which this cause has been institutionalised, as well as their shared foundations and their specificities.


Paperback - In French 20.00 €
ePub Click here to buy from these retailers: AMAZON FNAC LIBRAIRIE DES SCIENCES POLITIQUES

Specifications


Publisher
Presses de Sciences Po
Author
Pauline Delage,
Collection
Académique
Language
French
Publisher Category
> Fields > Gender
Publisher Category
> Gender
Publisher Category
> Society
BISAC Subject Heading
SOC028000 SOCIAL SCIENCE / Women's Studies
BIC subject category (UK)
JFSJ1 Gender studies: women
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019)
3087 Sociologie du genre
Credit
Presses de Sciences Po
Title First Published
23 March 2017
ONIX Adult Audience Rating
Content warning
Type of Work
Monograph
Includes
Index, Bibliography

Paperback


Publication Date
23 March 2017
ISBN-13
978-2-7246-2035-1
Product Content
Text (eye-readable)
Extent
Main content page count : 250
Code
9782724620351
Dimensions
13.8 x 21 cm
List Price
20.00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

ePub


Publication Date
23 March 2017
ISBN-13
9782724620375
Product Content
Text (eye-readable)
Extent
Pages chiffres romains : 272
Code
9782724620375
Technical Protection ebook
Readium LCP DRM
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Contents


Introduction

Les prémisses du problème

Analyser la construction d'un problème public

Comprendre les transformations d'un mouvement social

Les deux cas de l’enquête : le comté de Los Angeles et l’Île-de-France

Jeux d’échelles : les termes de la comparaison

 

Chapitre 1 – De l’oppression des femmes aux violences

La question du viol comme matrice de l’analyse féministe

Donner du sens à l’expérience des femmes, comprendre le viol

Les violences sexuelles comme expérience constitutive

Une production analytique rapide aux États-Unis

Une cause féministe définie dans l’espace des mouvements sociaux

Les féministes et la gauche

Les féministes et la justice pénale

Femmes battues et battered women : les prémisses d’un problème public

Créer des moyens de remédier aux problèmes

Le rape crisis center : un lieu d’accueil, un mode d’action féministe aux États-Unis

Des entrepreneurs de cause différenciés : un collectif national en France et des dispositifs locaux aux États-Unis

Accueillir et héberger les « femmes battues »

 

Chapitre 2 – La cause militante au travail

Des régimes professionnels différenciés en France et aux États-Unis

Les dynamiques croisées de l’instauration des régimes professionnels

Devenir professionnelles

Devenir féministes

Des rapports au féminisme différenciés

Forme et force des régimes professionnels

Travail social et mental health : les formes des régimes professionnels

Bénévolat et salariat : les forces des régimes professionnels

L’héritage féministe au travail

Des principes féministes au fondement de la relation de service

Autonomie et empowerment dans un cadre professionnel

Travailler les émotions des professionnelles, travailler les émotions des victimes

Tensions professionnelles et politiques

Être professionnelles (avant tout ?)

Gérer des associations

Gérer des victimes

Un contexte institutionnel contraignant

 

Chapitre 3 – Institutionnaliser la cause militante, légitimer le problème public

Une cause, deux modes d’institutionnalisation

Un problème pénal aux États-Unis

Un problème d’égalité en France

Construire localement l’action publique contre la violence conjugale

Formalisation et institutionnalisation de la collaboration

La coordinated community response orientée vers la pénalisation aux États-Unis

Un encouragement des pouvoirs publics plus tardif en France

Partenaire/community : les contours du champ de l’action publique

Un travail pris dans un réseau d’interdépendance

Conflits définitionnels en pratique

Imposer un discours égalitariste contre-intuitif

S’adapter aux autres

Résister au poids de la pénalisation aux États-Unis ?

Transformations du travail politique

Division du travail militant et hiérarchisation des causes

Quelle grande cause ?

Un rassemblement exceptionnel : l’advocacy day

La hiérarchisation symbolique des causes

La petite entreprise associative dans un féminisme de marché

Se mettre en scène pour prendre place dans un marché des causes

L’évaporation du féminisme

 

Chapitre 4 – Violence conjugale et genre, le cœur des controverses

L’asymétrie de genre formalisée

Une formalisation académique plus rapide aux États-Unis

Outils psy et chiffres : entre singularisation et généralisation du phénomène

Le PTSD et l’emprise

Les garde-fous de la culturalisation du problème

Les chiffres de la violence conjugale

Les limites de la raison statistique

Maintenir l’asymétrie de genre dans les associations

Exclure ou prendre en charge ? Les associations face aux hommes auteurs de violences

D’une violence à l’autre : les femmes auteures de violences

La violence conjugale à l’épreuve des hommes victimes

Une définition troublée par de nouveaux problèmes publics à Los Angeles

La teen dating violence : entre prévention et innovation

Penser le genre et la sexualité dans la violence conjugale : un vrai dilemme

Penser la violence dans les couples de même sexe à Los Angeles

De la lutte contre la violence dans les couples de lesbiennes aux LGBT

La question des hommes victimes renouvelée

Un problème transnational, des luttes définitionnelles globales ?

Les violences conjugales comme violences faites aux femmes dans le monde

Appropriations locales des politiques publiques

 

Conclusion

La violence conjugale : question sociale et pénale

Transformations du problème public… et des féminismes

Genre et violence

Le problème de la violence conjugale comme prisme de changements sociaux multiples

 

Annexes

Choix d’anonymisation

Liste des principales organisations de l’enquête

Organisations états-uniennes

Organisations françaises

Liste des principaux entretiens semi-directifs enregistrés

Entretiens aux États-Unis

Entretiens en France

Analyse des archives

 

Bibliographie