20 & 21. Revue d'histoire 146, avril-juin 2020

A l'intersection des dominations
Première édition

Imbrication des dominations et conditions d'émancipation-Les catégories de classe, genre, race en histoire-Juives et musulmanes dans l’Algérie coloniale-Une famille dans l’empire colonial français-Maternité encadrée dans l’Allemagne nazie-Les stérilisations forcées au Pérou (1996-2000)-Femmes noires et Black Left Feminism Lire la suite

Croisant race, classe et genre, le concept critique d'intersectionnalité s’est affirmé aux États-Unis dans les disciplines juridiques à la fin des années 1980. Forgé par la juriste Kimberlé W. Crenshaw, il avait pour ambition de montrer que les catégories juridiques empêchaient la prise en compte de l’expérience des femmes noires, situées à l’intersection de plusieurs rapports de pouvoir dans le traitement des violences faites aux femmes.
Dans quelle mesure ce concept peut-il être un outil pour les historiens ? Que signifie produire une histoire attentive à cette articulation des dominations ?
Ce numéro a pour objectif de répondre à ces questions en explorant des espaces et des contextes historiques très différents, allant des colonies françaises à la métropole en passant par les États-Unis, le Pérou ou l’Allemagne. Des historiographies croisant des perspectives micro ou macro sont mobilisées ici pour décrire les reconfigurations des rapports sociaux qui forgent des expériences différenciées. Enfin, l’usage du concept d’intersectionnalité permet de s’interroger non seulement sur la position située des protagonistes mais aussi, par extension, sur celle des institutions. L’enjeu est d’analyser l’imbrication des dominations pour en saisir les effets sur le quotidien des individus et les pratiques sociales des uns et des autres dans leur contexte spécifique.


Livre broché - 23,00 €

InfoLes livraisons reprendront à partir du lundi 19 août.

Spécifications


Éditeur
Presses de Sciences Po
Directeur éditorial
Fanny Gallot, Michelle Zancarini-Fournel,
Revue
20 & 21. Revue d'histoire
ISSN
02941759
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Domaine histoire > Histoire par période
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Histoire
BISAC Subject Heading
HIS000000 HISTORY > HIS037030 HISTORY / Modern
BIC subject category (UK)
H Humanities > HB History
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
11 août 2020
Type d'ouvrage
Numéro de revue

Livre broché


Details de produit
1
Date de publication
11 août 2020
ISBN-13
9782724636659
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Ampleur
Pages chiffres romains : 228, Nombre de pages de contenu principal : 228
Code interne
9782724636659
Format
17 x 24 cm
Poids
370 grammes
Prix
23,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


Imbrication des dominations et conditions d'émancipation
Fanny Gallot, Michelle Zancarini-Fournel et Camille Noûs

Généalogie de l’intégration des catégories de classe, genre, race dans la discipline historique hexagonale
Michelle Zancarini-Fournel

Figures de femmes juives et musulmanes dans l’Algérie coloniale à la fin du 19e siècle
Naomi Davidson

Une histoire de famille dans l’empire colonial français : penser les trajectoires individuelles et familiales au prisme de l’intersectionnalité
Françoise Blum et Ophélie Rillon

Des mères étrangères : encadrer la maternité des travailleuses françaises dans l’Allemagne nationale-socialiste (1940-1945)
Camille Fauroux

La maternité au croisement des oppressions : les stérilisations forcées au Pérou (1996-2000)
Lissell Quiroz

Au commencement était la classe : femmes noires et Black Left Feminism aux États-Unis des années 1930 aux années 1960
Grégory Bekhtari

« Contre tous les pouvoirs » : le militantisme intersectionnel de féministes réunionnaises émigrées en France (années 1960-1970)
Myriam Paris

Masculinités en conflit, conflits de masculinités : Talbot, Citroën et les ouvriers immigrés
Vincent Gay

Fermeture de l’usine Molex : masculinités en lutte
Alexandra Oeser et Camille Noûs

Enjeu

Sortir de l’intersection : écrire l’histoire des femmes noires aux États-Unis depuis 1989
Christelle Gomis