Un corps à nous

Luttes féministes pour la réappropriation du corps
Première édition

Pendant six ans, Lucile Quéré a mené une enquête ethnographique en France, en Suisse, en Belgique auprès de collectifs féministes de self-help qui contestent l'emprise médicale sur le corps et la sexualité des femmes. À travers la question du corps et de l’intime, ce sont les frontières du sujet politique du féminisme qui se trouvent interrogées. Lire la suite

Dénonciation des violences gynécologiques, multiplication des représentations du clitoris, politisation du sang menstruel, ateliers dédiés au plaisir féminin : remettant au goût du jour la revendication des années 1970 de disposer librement de leur corps, une nouvelle génération de féministes, marquée par le moment #MeToo, s'empare aujourd’hui du corps et en fait l’outil principal d’une lutte commune contre l’oppression.

Pendant six ans, Lucile Quéré a mené une enquête ethnographique en France, en Suisse et en Belgique auprès de collectifs féministes de self-help qui contestent l’emprise médicale sur le corps et la sexualité des femmes. À travers la question du corps et de l’intime, ce sont les frontières du sujet politique du féminisme qui se trouvent interrogées et la possibilité de créer un « nous » qui ne soit pas excluant.


Livre broché - 22,00 €
ePub (EPUB) (EPUB) Disponible chez ces revendeurs: AMAZON FNAC LIBRAIRIE DES SCIENCES POLITIQUES

Spécifications


Éditeur
Presses de Sciences Po
Auteur
Lucile Quéré,
Collection
Académique
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Domaines > Genre
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Genre
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Santé
BISAC Subject Heading
SOC000000 SOCIAL SCIENCE > SOC010000 SOCIAL SCIENCE / Feminism & Feminist Theory > SOC032000 SOCIAL SCIENCE / Gender Studies > SOC028000 SOCIAL SCIENCE / Women's Studies
BIC subject category (UK)
J Society & social sciences > JFSJ Gender studies, gender groups > JFSJ1 Gender studies: women
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
12 mai 2023
Type d'ouvrage
Monographie
Avec
Index, Bibliographie

Livre broché


Details de produit
1
Date de publication
12 mai 2023
ISBN-13
9782724640755
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Ampleur
Pages chiffres romains : 248, Nombre de pages de contenu principal : 248
Code interne
9782724640755
Format
13,8 x 21 cm
Poids
340 grammes
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

ePub


Details de produit
1 EPUB
Date de publication
12 mai 2023
ISBN-13
9782724640779
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Code interne
9782724640779
Protection technique e-livre
DRM -Adobe
Prix
19,99 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


Introduction 
Les contours du « nous »  
Un travail militant de politisation au féminisme  
Un travail militant mémoriel  
Un travail militant émotionnel  
Un travail militant intersectionnel  
Une enquête transnationale, engagée et incarnée

Chapitre 1 – Notre corps, nous-mêmes, d'hier à aujourd'hui  
Diffusion transnationale et appropriations locales du self-help féministe  
Aux origines du self-help féministe  
À Bruxelles, une adaptation limitée  
À Paris, un succès mitigé  
Une réception favorable à Genève  
Le Dispensaire des femmes de Genève (1978-1987) : quand le self-help s’institutionnalise  
Négocier quotidiennement l’idéal féministe  
Résister au déclin militant par la transnationalisation  
Fin du Dispensaire des femmes, continuité du self-help  
Un renouveau à caractère politique  
Le corps comme objet de revendication  
Le corps comme moyen d’action  
Conclusion

Chapitre 2 – Luttes de corps, corps en lutte  
Des dispositions au militantisme féministe sur le corps et la santé  
Des féministes situées en haut de l’espace social  
Une histoire de famille  
Des socialisations atypiques au corps et à la santé  
L’entrée dans le self-help : en tant que femme ?  
Des expériences gynécologiques et sexuelles douloureuses 
S’engager en féministe  
S’engager en professionnelle  
Des formes variées d’engagement  
Anaïs, participante profane  
Carolina, profane-experte  
Agnès, professionnelle engagée  
Infléchissements des trajectoires professionnelles  
Conclusion

Chapitre 3 – Le féminisme, c’était mieux avant ?  
Créer une mémoire collective autour du self-help : un travail d’« anciennes »  
De la deuxième vague au renouveau féministe  
Des origines perdues à l’unité retrouvée  
Célébrer le passé : une activité de la nouvelle génération  
S’approprier le souvenir, ressentir la nostalgie  
Diffuser le souvenir, contrer « l’amnésie »  
Des livres pour rendre hommage aux générations précédentes  
Ancrer la nostalgie dans les pratiques militantes  
Les luttes autour du travail mémoriel  
Conclusion

Chapitre 4 – Des féministes « bienveillantes »  
Avant l’auto-observation : se retrouver autour du corps  
Organiser autrement le soin gynécologique  
Susciter la parole, encadrer les relations  
Connaître par expérience : un travail militant cognitif  
Pendant l’auto-observation : apprendre à « faire corps »  
Préparer à l’auto-observation  
« Être un seul corps » : produire un « nous » incarné  
Conclusion

Chapitre 5 – Un féminisme inclusif excluant  
La race de la « bienveillance »  
Des réceptions contrastées du travail émotionnel  
Éprouver la reproduction des rapports de domination  
L’intersectionnalité comme travail d’inclusion  
Reconnaître la diversité des expériences vécues ?  
Division du travail d’inclusion des minorités sexuelles et de genre  
Division raciale du travail militant intersectionnel  
Conclusion

Conclusion – Le corps du « nous »  
De la contestation de l’emprise médicale sur le corps des femmes à la production d’un corps pour le féminisme 
Corps et féminismes : dépasser les oppositions  
Repenser la prise de conscience politique 

Bibliographie

Annexes

Liste des principaux entretiens

Sources

Remerciements