Le genre de la Résistance

La Résistance féminine dans le Nord de la France
Première édition

Longtemps écrite au masculin, l'histoire de la Résistance féminine reste méconnue. C'est le rôle des femmes, le sens de leur engagement et la façon dont ils ont été perçus en temps de guerre, puis après la guerre, que ce livre analyse et fait revivre. Lire la suite

La Résistance se développe sur un terreau fortement imprégné par la différence des rôles sociaux entre les sexes. Si elle entraîne quelques femmes dans une vie d'homme, la plupart agissent au cœur du foyer, dans la continuité des rôles traditionnels. Quand bien même elles acceptent le sacrifice à l'égal des hommes, les résistantes ne sont pas des combattants de l'ombre comme les autres.

Parce que l'histoire de la Résistance a longtemps été écrite au masculin, sa version féminine demeure méconnue. Que signifie résister au féminin ? Quel sens les résistantes ont-elles donné à leur engagement ? Comment a-t-il été perçu par la société, en temps de guerre puis après la guerre ? Autrement dit, dans quelle mesure l'identité féminine a-t-elle influé sur les modalités comme sur les représentations de l'engagement ?

L’ouvrage propose de découvrir la résistance féminine en l’éclairant d’un double regard : celui de sa répression orchestrée par l’occupant et celui des reconnaissances mises en œuvre à la Libération. Menée à l’échelle d’un laboratoire privilégié – le Nord, rattaché au commandement militaire allemand de Bruxelles –, cette étude de la mobilisation féminine dépasse les frontières régionales. En montrant le rôle majeur joué par les femmes dans le tissage des liens entre Résistance et société, elle donne sens à la formule du colonel Rol-Tanguy : « Sans elles, la moitié de notre travail eût été impossible. »


Livre broché - 28,00 €
ePub - 19,99 €
Disponible chez ces revendeurs:

InfoPas d'expédition des commandes entre le 23 juillet et le 21 août

Spécifications


Éditeur
Presses de Sciences Po
Auteur
Catherine Lacour-Astol,
Collection
Académique
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Domaines > Histoire
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Domaine histoire
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Histoire
BISAC Subject Heading
HIS000000 HISTORY
BIC subject category (UK)
H Humanities
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3377 HISTOIRE
Crédit
Presses de Sciences Po
Date de première publication du titre
17 avril 2015
Code Identifiant de classement sujet
Classification thématique Thema: Histoire
Type d'ouvrage
Monographie
Avec
Index, Bibliographie

Livre broché


Date de publication
17 avril 2015
ISBN-13
978-2-7246-1700-9
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 390
Code interne
9782724617009
Format
13,8 x 21 x 1,5 cm
Poids
466 grammes
Prix
28,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

ePub


Date de publication
01 mai 2015
ISBN-13
978-2-7246-1702-3
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Code interne
9782724617023
Protection technique e-livre
DRM -Adobe
Prix
19,99 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


avatar

Le genre de la Résistance

- Le patriote résistant, novembre 2015 17 nov. 2015
Source
Jean-Pierre Vittori
"[...] Bien entendu dans cet ouvrage il n'est aucunement question d'opposer le combat de l'homme résistant à celui la femme résistante. Seulement peut-être d'en démontrer la complémentarité, mais aussi la spécificité."

avatar

Le genre de la Résistance

- Liens socios 30 juin 2015
Source
David Noël
https://lectures.revues.org/18564
" [...] La démarche de Catherine Lacour-Astol est inédite et vient combler un vide historiographique : l'auteure s'intéresse en effet aux modalités et aux particularités de l’engagement résistant des femmes du Nord, de la répression qu’elles ont subie et de la reconnaissance à laquelle elles ont pu prétendre dans les années de l’après-guerre. [...]"

Sommaire


INTRODUCTION

Revisiter la Résistance dans une perspective de genre

Pour une histoire sociale de la Résistance

Retrouver la résistance féminine : quels outils ?

 

Préambule / OCCUPANTS ET OCCUPÉS DANS LE NORD

UNE CONFRONTATION SANS ILLUSIONS (1940-1944)

1940, une invasion d'une violence extrême

Occuper le Nord : 1914 en 1940 ?

Le Nord occupé : un singulier face-à-face

 

I – FEMMES ET RÉSISTANTES

FACE À L'ORDRE ALLEMAND ET À LA RÉPRESSION (1940-1944)

Chapitre 1 / L’ARRESTATION, REFLET D’UN SYSTÈME RÉPRESSIF INÉGAL SELON LE SEXE

La première pierre de l’édifice répressif

Hommes et femmes face à l’arrestation

Les autorités françaises et la défense de la famille

Chapitre 2 / LA RÉPRESSION, MIROIR DE L’ENGAGEMENT RÉSISTANT FÉMININ ?

Quelle spécificité de la résistance féminine ?

La population féminine réprimée : une population atypique ?

Un engagement féminin autonome

Chapitre 3 / LE SOUTIEN AUX SOLDATS ANGLAIS

Une marque d’opposition précocement identifiée par l’occupant

Une répression influencée par le grand nombre d’accusées

Une déportation orchestrée depuis la zone rattachée

Chapitre 4 / ENGAGEMENT COMMUNISTE ET EFFACEMENT DE LA FRONTIÈRE DU GENRE

Identité communiste et identité féminine dans le regard des autorités françaises

Les autorités allemandes : une réticence à confondre hommes et femmes

Les résistantes communistes à la croisée des logiques répressives

CONCLUSION DE LA PREMIÈRE PARTIE

 

II – LA RECONNAISSANCE DE L’ENGAGEMENT RÉSISTANT FÉMININ (1944-DÉBUT DES ANNÉES 1950)

Chapitre 5 / LA TIMIDE PERCÉE DES RÉSISTANTES DANS LE CHAMP DES HONNEURS

En temps de guerre, un champ des honneurs masculin

Libération et nouvelle économie de la reconnaissance : une ouverture aux femmes ?

Les obstacles à la valorisation de l’engagement résistant féminin

Chapitre 6 / OBTENIR LE STATUT DE COMBATTANT(E) VOLONTAIRE DE LA RÉSISTANCE

Du membre de la Résistance au combattant volontaire de la Résistance

Des titres à reconnaissance examinés à l’échelle locale

Quelles résistantes reconnaître ?

Chapitre 7 / LES RÉSISTANTES, PRINCIPAL FREIN À LA RECONNAISSANCE DE LEUR ENGAGEMENT ?

Une faible demande féminine de reconnaissance

La résistance féminine, une « affaire de femmes »

Identité résistante féminine et représentations de soi

Chapitre 8 / L’OMBRE PORTÉE DE LA RÉPRESSION DANS LA RECONNAISSANCE

Un hommage national asexué ?

Un imaginaire régional envahi par la répression

CONCLUSION DE LA DEUXIÈME PARTIE

 

CONCLUSION GÉNÉRALE

La résistante, héroïne et/ou combattante ?

La résistance féminine, une « bataille de la solidarité »

La Résistance, une étape méconnue dans l’histoire des femmes et du genre

 

Annexe / PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE

Des regards pluriels respectés par la constitution de bases de données

Une approche de l’engagement résistant

Un engagement féminin inscrit dans son ancrage social