Histoire politique du XIXe siècle


Première édition

Une histoire du XIXe siècle profondément renouvelée par les apports de la recherche la plus récente en histoire et sciences sociales. Lire la suite

On aurait tort de considérer le XIXe siècle comme lointain ou révolu. Sur bien des points, comme l'intense politisation des sociétés européennes, la diversité des pratiques de mobilisation et de contestation, l'inventivité idéologique et culturelle, la réflexion critique sur la modernité et le progrès, cette période est un laboratoire riche d'expériences et d'enseignements.

Restituer les grandes dynamiques et tensions politiques qui la traversent permet non seulement de mieux comprendre les formes du changement historique, mais aussi de se repérer dans un présent incertain. En replaçant l'expansion impériale de l'Europe dans le contexte de la mondialisation de l’époque et de ses interactions avec l’Amérique, l’Afrique et l’Asie, Nicolas Delalande et Blaise Truong-Loï proposent une histoire du XIXe siècle qui n’est ni homogène, ni autocentrée, mais profondément renouvelée par les apports de la recherche la plus récente en histoire et sciences sociales.


Livre broché - 24,00 € - À paraître

Spécifications


Éditeur
Presses de Sciences Po
Auteur
Nicolas Delalande, Blaise Truong-Loï,
Collection
Avec Sciences Po
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Domaine histoire
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Histoire
BISAC Subject Heading
HIS000000 HISTORY > HIS010000 HISTORY / Europe > HIS031000 HISTORY / Revolutionary > HIS037000 HISTORY / World
BIC subject category (UK)
H Humanities > HB History
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
28 octobre 2021
Type d'ouvrage
Monographie

Livre broché


Details de produit
1
Date de publication
28 octobre 2021
ISBN-13
9782724637755
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Ampleur
Pages chiffres romains : 422, Nombre de pages de contenu principal : 422
Code interne
9782724637755
Format
17 x 24 cm
Poids
730 grammes
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


Chapitre un

L'Europe au XIXe siècle, un laboratoire politique

1. Le siècle de la « modernité » européenne ?

1.1 La « transformation du monde »

1.2 L'envers de la modernité

1.3 Quelle Europe ?

 

2. Les dynamiques politiques du XIXe siècle

2.1. Le siècle des révolutions

2.2. Le siècle des nations ?

2.3. Persistance et recomposition des empires

 

Chapitre deux

L'âge des révolutions impériales

1. L'Atlantique en révolutions

1.1 La sécession des 13 colonies anglaises d’Amérique

1.2 La révolution de 1789

1.3 Une configuration révolutionnaire globale

 

2. Un nouvel âge de la politique

2.1 Droits, constitution et citoyenneté

2.2 La souveraineté recomposée : l’exemple des empires ibériques

2.3 De la violence en politique : une singularité française ?

 

3. Des révolutions de l’égalité ?

3.1 Classes et genre en révolution

3.2 La révolte des esclaves : l’insurrection de Saint-Domingue

3.3 L’abolutionnisme : un courant transatlantique

 

Chapitre trois

De l’Empire napoléonien à l’Europe restaurée

1. L’Europe napoléonienne

1.1 Un pouvoir personnel

1.2 Une politique de conquête

1.3 Coopérations et résistances impériales

 

2. L’Europe du congrès de Vienne

2.1 Vienne, capitale de l’Europe

2.2 L’Europe redessinée

2.3 Le « système des congrès » : l’Europe sous surveillance

 

3. Restaurations et contre-révolutions après 1815

3.1 Des nuances de restauration en Europe

3.2 La monarchie constitutionnelle de Louis XVIII

3.3 Le tournant « ultra » dans l’Europe du début des années 1820

 

Chapitre quatre

L’essor contrarié du libéralisme dans l’Europe des années 1820-1830

1. La culture politique libérale

1.1 Un mouvement transnational en faveur des droits et des libertés

1.2 Une doctrine économique

1.3 Le « modèle » anglais et ses limites

 

2. Les combats du libéralisme insurrectionnel

2.1. L’âge des sociétés secrètes

2.2. Révoltes et insurrections dans le monde méditerranéen

2.3. Une cause transnationale : l’indépendance grecque

 

3. 1830, révolution transnationale

3.1 La « révolution de Juillet »

3.2 Une situation révolutionnaire européenne

3.3 Espoirs, désillusions et exils

 

Chapitre cinq

L’émergence de la question sociale

1. La découverte du « paupérisme »

1.1 Les enquêtes sociales de la bourgeoisie libérale

1.2 Le credo libéral de la non-intervention

1.3 L’ère de la philanthropie

 

2. Des utopies sociales à la lutte des classes

2.1 Science, religion et socialisme : les précurseurs

2.2 L’effervescence des « premiers socialismes »

2.3 La naissance de la « classe ouvrière »

 

3. Libéralisme et démocratie : une histoire conflictuelle

3.1 Le système libéral anglais à l’épreuve du chartisme

3.2 Les révoltes populaires sous la monarchie de Juillet

3.3 Libéralisme capacitaire et revendications démocratiques

 

Chapitre six

1848, un basculement vers l’Europe moderne ?

1. La vague révolutionnaire de 1848

1.1 Les motifs de contestation

1.2 L’embrasement révolutionnaire

1.3 La politisation des masses

 

2. La difficile expérience du pouvoir : la Deuxième République française

2.1 Le temps des promesses

2.2 Les fractures républicaines

2.3 La république conservatrice et sa chute

 

3. Un échec européen ? Répression et héritages

3.1 L’introuvable unité allemande

3.2 L’écrasement du soulèvement hongrois

3.3 L’Italie et la guerre contre l’Autriche

 

Chapitre sept

La fabrique des États-nations (Allemagne, Italie, Japon)

1. Guerre et formation de l’État pendant les années 1850-1860

1.1 Les militants de la nation

1.2 L’indépendance par la guerre

1.3 La formation des États unitaires

 

2. La nationalisation des sociétés

2.1. Gouverner et unifier le territoire

2.2. École, culture et nation

2.3. Les politiques symboliques de la nation

 

3. L’État-nation, un monopole européen ? Le cas du Japon à l’ère Meiji

3.1 S’ouvrir pour mieux résister : la restauration Meiji

3.2 Un mouvement pour la réforme intellectuelle et politique

3.3 Forger une nation impériale

 

Chapitre huit

La France, un État-nation impérial

1. Le « Second Empire est un empire »

1.1 Du césarisme démocratique à la libéralisation des années 1860

1.2 L’unification économique et sociale du territoire métropolitain

1.3 L’expansion impériale : espoirs et échecs

 

2. De l’Empire à la République

2.1 La difficile genèse du régime républicain

2.2 Les piliers du « modèle républicain »

2.3 Une République installée mais divisée

 

3. La France impériale

3.1 Le laboratoire algérien

3.2 Une mosaïque de situations coloniales

3.3 Une « mission civilisatrice » ?

 

Chapitre neuf

La persistance des empires multinationaux

1. L’Empire ottoman dans le concert européen : une intégration sous contrainte

1.1 Un empire sur trois continents

1.2 L’ère des Tanzimat (1839-1876)

1.3 La modernisation autoritaire (1876-1908)

 

2. L’Empire russe et les dilemmes de la libéralisation

2.1 La libéralisation de la société russe

2.2 L’expansion impériale et ses contestations

2.3 L’identité impériale en question

 

3. L’Autriche-Hongrie, un empire multinational

3.1 L’échec de la politique néo-absolutiste

3.2 Le compromis austro-hongrois

3.3 Une « prison des peuples » ?

 

Chapitre dix

Nations et internationalismes à l’âge de la mondialisation

1. L’interconnexion du monde

1.1 La révolution des transports et des communications

1.2 La circulation des marchandises et du capital

1.3 Le temps des migrations de masse

 

2. La coopération internationale face aux défis globaux

2.1. L’esprit internationaliste

2.2. L’émergence du droit international

2.3. La santé publique mondiale

 

3. Les cultures politiques internationalistes

3.1 Les internationalismes politiques

3.2 Les internationales religieuses

3.3 L’antisémitisme européen

 

Chapitre onze

La mondialisation impériale

1. Le temps de la conquête

1.1 L’expansion des impérialismes coloniaux

1.2 Les modalités de la domination

1.3 Les agents de l’impérialisme

 

2. Gouverner les empires coloniaux

2.1 Quel État colonial ?

2.2 Les sociétés coloniales : migrations et peuplement

2.3 Exploitation, prédation ou « mise en valeur » ?

 

3. Les impérialismes informels : le cas de la Chine

3.1 Forces et faiblesses de l’empire des Qing

3.2 L’impérialisme des puissances occidentales

3.3 Réactions et réformes chinoises

 

Chapitre douze

L’ère des masses : démocratisation et nationalisation des sociétés européennes

1. La politique des masses

1.1 L’extension du droit de vote

1.2 La naissance des partis politiques

1.3 Mobilisations et contestations sociales

 

2. Réformes ou révolutions ?

2.1 Les crises du libéralisme parlementaire

2.2 Les politiques de la réforme sociale

2.3 La voie des révolutions constitutionnelles

 

3. Les fractures européennes de la fin du siècle

3.1 Richesse globale, inégalités sociales

3.2 Nationalismes et politiques d’exclusion

3.3 Modernité et anti-modernisme