Régimes de travail en Chine. Identités, institutions, agentivité


Première édition

Directeur éditorial Eric Florence, Gilles Guiheux

La coercition dans l'histoire du travail en Chine au début de l’époque moderne-La construction de l’identité sociale des ouvriers à l’époque maoïste-Les Assemblées du personnel et des travailleurs de 1949 à nos jours-Du « modèle d’organisation » au « modèle de service » : les évolutions de la Fédération nationale des syndicats de Chine Lire la suite

Les huit articles rassemblés dans ce numéro apportent un éclairage pluridisciplinaire inédit sur les bouleversements qui ont transformé le travail en Chine au cours des soixante-dix dernières années. Le cadre chronologique est assez large, s'étendant de la Chine de la fin de l’Empire à nos jours.


Livre broché - 17,00 €

InfoLes livraisons reprendront à partir du lundi 19 août.

Spécifications


Éditeur
Presses de Sciences Po
Directeur éditorial
Eric Florence, Gilles Guiheux,
Revue
Le Mouvement Social
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Monde & sociétés > Asie
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Histoire
BISAC Subject Heading
HIS000000 HISTORY > HIS003000 HISTORY / Asia > HIS037030 HISTORY / Modern > HIS054000 HISTORY / Social History
BIC subject category (UK)
J Society & social sciences > HB History
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
05 juillet 2024
Type d'ouvrage
Numéro de revue

Livre broché


Details de produit
1
Date de publication
05 juillet 2024
ISBN-13
9782724640311
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Ampleur
Pages chiffres romains : 242, Nombre de pages de contenu principal : 242
Code interne
9782724640311
Format
15,5 x 24 cm
Poids
350 grammes
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


Éric Florence et Gilles Guiheux, Éditorial.
Régimes de travail en Chine (1949-2024). Continuités, ruptures et nouvelles approches

Claude Chevaleyre, La coercition dans l'histoire du travail en Chine au début de l’époque moderne. Catégories et idées préconçues

Chen Yang, La construction de l’identité sociale des ouvriers à l’époque maoïste.
Le cas de la cité ouvrière de Caoyang à Shanghai

Joel Andreas, Yao Li et Peiyao Li, Les Assemblées du personnel et des travailleurs de 1949 à nos jours. Trois configurations du corporatisme chinois

Siqi Luo et Chris King-Chi Chan, Du « modèle d’organisation » au « modèle de service » : les évolutions de la Fédération nationale des syndicats de Chine

Kailing Xie et Ying Huang, Devenir enseignante, une stratégie féminine d’évitement du risque dans la classe moyenne chinoise contemporaine 

Gilles Guiheux, Les ouvriers chinois, créateurs de vidéos en ligne : un nouveau médium pour l’expression des subjectivités 

Chloé Froissart et Ke Huang, Recréer une société en réseau sur Internet : résistance des coursiers chinois et régulation du capitalisme de plateforme

Éric Florence, Luttes pour les espaces publics et échelles de visibilité : les organisations locales de travailleurs dans la Chine du xxie siècle