Festivals, territoire et société


Première édition

Cet ouvrage propose une analyse inédite du fait festivalier, alors que leur quasi-disparition de l'agenda culturel au cours de la crise sanitaire a montré, par contraste, l'importance des festivals dans l'imaginaire collectif. Lire la suite

L'événementialisation de la culture a été l’un des leviers de la politique culturelle depuis quatre décennies, particulièrement pendant les années Lang qui ont mis à l'honneur la dimension festive de la culture. La place que les festivals occupent désormais dans la vie culturelle impose de repenser leur empreinte territoriale et sociale, au-delà de leur caractère éphémère.

Cet ouvrage propose une analyse inédite du fait festivalier, alors que leur quasi-disparition de l'agenda culturel au cours de la crise sanitaire a montré, par contraste, l'importance des festivals dans l'imaginaire collectif. Cinq angles d’observation ont été retenus, déclinés en autant de chapitres : indicateurs socio-économiques, publics, partenaires, réseaux sociaux et bénévolat. Une typologie en sept familles de festivals conclut l’analyse : les Emblèmes, les Grands Formats, les Marques, les Pôles publics, les Volontaires, les Petits Formats et, enfin, les Hors-Saison.

Ce livre est l’aboutissement de trois ans d’une recherche – SoFEST! – entamée avant le début de la pandémie, puis poursuivie et achevée pendant. Initiée et coordonnée par France Festivals, SoFEST! est le fruit d’une coopération étroite entre une équipe de recherche, des réseaux régionaux et nationaux de festivals (le Collectif des festivals bretons, De Concert!, la Fédération des Festivals de Chanson Francophone) ainsi que l’Agence culturelle Grand-Est et Occitanie en Scène, le Département des études, de la prospective, des statistiques et de la documentation du ministère de la Culture, la Sacem et le Crédit coopératif.


Livre broché - 22,00 €

Spécifications


Éditeur
Presses de Sciences Po
Co-éditeur
Ministère de la Culture – Département des études, de la prospective et des statistiques
Auteur
Aurélien Djakouane, Emmanuel Négrier,
Collection
Coéditions
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Société
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Sociologie
BISAC Subject Heading
SOC000000 SOCIAL SCIENCE > SOC022000 SOCIAL SCIENCE / Popular Culture
BIC subject category (UK)
JF Society & culture: general
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
25 novembre 2021
Type d'ouvrage
Monographie
Avec
Index, Bibliographie

Livre broché


Details de produit
1
Date de publication
25 novembre 2021
ISBN-13
9782724638004
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Ampleur
Pages chiffres romains : 260, Nombre de pages de contenu principal : 260
Code interne
9782724638004
Format
13,5 x 21 cm
Poids
310 grammes
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


Introduction 

Chapitre I
Regard socio-économique
  
La festivalisation à l'oeuvre 
   La musique et les autres 
   Âge des festivals  
   Extension saisonnière  
   Nouveaux territoires des festivals 
   Fréquentation 
   Programmation  
Des modèles économiques variés  
   Omniprésence du statut associatif  
   Une grande diversité budgétaire 
   Des combinaisons de dépenses variables 
   Recettes… d'avant la pandémie  
   Une tarification diversifiée et globalement modérée 
Caractéristiques de l'emploi festivalier 
   Intermittence  
   Professionnalisation 
   Direction des festivals 
   Place des femmes  
 
Chapitre ii
Une saison sans festivals  
Annulation des festivals : estimer les pertes économiques, sociales, artistiques 
Une année sans saison  
   Quel maintien des événements en 2020 ? 
   L’édition 2020 et ses budgets singuliers 
   Recettes des festivals en 2020 
   Un accès différencié aux aides exceptionnelles de 2020 

Chapitre iii
Coopérations et partenariats 

La place des partenariats dans les objectifs
poursuivis par les festivals  
Activités hors dates de programmation  
Activités à destination de publics spécifiques 
Partenaires territoriaux des festivals  
Partenariats entre festivals  

Chapitre iv
Le bénévolat au coeur de la dynamique festivalière 

Éléments de cadrage  
   Contribution des bénévoles à la vie culturelle  
   Le bénévolat : une action libre, gratuite et altruiste ?  
   Données mobilisées  
Sociologie des bénévoles 
   Un public dans le public ?  
   Lien avec le métier 
   Un attachement qui est aussi territorial et familial 
Devenir bénévole dans un festival 
   Une pratique autodéterminée ?  
   Des expériences préalables ou des sociabilités décisives 
Ce que font les bénévoles et pourquoi ils le font 
   Une dynamique sociale  
   Un lien avec le public  
   Les bénévoles à la manoeuvre  
   Des motivations composites, mais centrées sur l’humain  
   Partage, expérience esthétique et territoire  
Une affinité élective : la question des pratiques culturelles et des goûts musicaux 

Chapitre v
Les publics des festivals : sociologie, fréquentation, motivations 

Présentation du panel  
Sociologie des festivaliers 
   Des femmes pour le classique, des hommes pour le jazz ? 
   Un public de proximité  
   Un prisme générationnel large  
   Une majorité d’actifs, un tiers de retraités 
   Des festivaliers diplômés  
   Une démocratisation toujours en panne 
Aller au festival  
   Une dynamique de renouvellement confirmée 
   Fidélité et assiduité  
   Une sortie collective  
   Connaissance préalable de la programmation
Pratiques culturelles et numériques  
   Un système de pratiques culturelles  
   Les pratiques en amateur  
   Réseaux sociaux  
Une expérience à la fois esthétique et sociale 
   Des motivations composites  
Les festivals au carrefour des goûts musicaux 
   Les anciens exclusifs  
   Les indifférents  
   Les éclectiques  
   Les omnivores  
   Les rock/pop exclusifs  
   Les modernes  
   Le goût moyen

Chapitre vi
Festivals et réseaux sociaux 

Méthodologie  
Publications  
Interactions  
Corrélations  
   Hypothèse no 1 : Plus un festival est actif, plus il suscite d’interactions  
   Hypothèse no 2 : Plus le personnel d’un festival est nombreux (bénévoles inclus), plus le festival est actif sur les réseaux sociaux  
   Hypothèse no 3 : Plus le budget d’un festival est élevé, plus sa communication numérique est intense  
   Hypothèse no 4 : Plus la part de spectateurs jeunes est forte, plus les publications suscitent d’interactions  
Profils des festivals sur les réseaux sociaux 
   Type no 1 : Les hyperactifs  
   Type no 2 : Les « igers »  
   Type no 3 : Les engagés  
   Type no 4 : Les timides

Chapitre vii
Vers une typologie des festivals
 
Données utilisées  
Les sept familles de festivals  
   Les « Emblèmes » (12 festivals – 2 %)  
   Les « Grands formats » (36 festivals – 5 %)  
   Les « Marques » (24 festivals – 3 %)  
   Les « Pôles publics » (108 festivals – 15 %)  
   Les « Volontaires » (235 festivals – 33 %) 
   Les « Petits formats » (144 festivals – 20 %)  
   Les « Hors saison » (146 festivals – 21 %)

Conclusion
Le marqueur et l’étendard  

Le festival en marqueur territorial  
Le festival en construit social et territorial

Remerciements

Table des tableaux et graphiques

Table des matières