Raisons politiques 42, juin 2011

Raisons politiques 42, juin 2011

Démocratie délibérative

La démocratie délibérative s'est désormais imposée comme le courant dominant dans la théorie politique anglo-saxonne. Sa réception en France commence à peine. Le présent dossier en présente un panorama critique, s’attachant à montrer les forces de ce paradigme, mais aussi les paradoxes auxquels il est confronté – en particulier dans la tentative d’articuler une théorie normative de la délibération avec une conceptualisation réaliste de la société et de la politique. Les articles de ce volume s’attaquent à des questions politiques centrales : comment concevoir la délibération politique ? Comment passer d’une délibération de qualité mais à petite échelle de « mini-publics » à la démocratisation de l’espace public élargi ? Les échanges communicationnels sont-ils plus à même que l’action collective de promouvoir le changement social, et comment articuler les deux ? Dans quelle mesure les intérêts particuliers et les rapports de pouvoir sont-ils intriqués avec les dynamiques délibératives ? En quoi la démocratie délibérative se différencie- t-elle de l’autogouvernement républicain ?




Nous Vous Suggérons Aussi

Revue:

Raisons Politiques

Suivez-nous