Revue française de science politique 60-1, février 2010

Revue française de science politique 60-1, février 2010

Passé et présent de la politisation

PASSÉ ET PRÉSENT DE LA POLITISATION
Loin de se laisser enfermer dans un schéma théorique général et clos qui occulterait ce qui fait justement problème, les articles rassemblés dans ce numéro attestent du caractère éclaté et ouvert à d'autres cheminements possibles de la « politisation ». Ce dossier réaffirme aussi la diversité, dans le temps comme dans l'espace, des modalités et des conséquences du passage au(x) politique(s). Qu'il s'agisse du premier vote universel (masculin) en avril 1848 ou des modalités de conversion de l'engagement religieux dans le mouvement de mai-juin 1968, qu’il s’agisse des conditions spécifiques et à bien des égards paradoxales de la mobilisation associative des femmes catholiques en France et en Italie à l’aube du 20e siècle, ou encore des modalités contemporaines de la compétence démocratique participative, les auteurs ici rassemblés nous aident à reformuler, à nouveaux frais, la notion de « politisation » que nombre d’historiens ou d’anthropologues ont, ces dernières années, contribué aussi à déglobaliser.




Nous Vous Suggérons Aussi

Revue:

Revue française de science politique

Suivez-nous