Les cuisines de la critique gastronomique

Les cuisines de la critique gastronomique

«La critique de la critique gastronomique? Pas question ici de cracher dans la soupe: nous l'aimons trop pour ça! Souvent pourtant, nous avons l'impression de devoir nous contenter de recettes assez banales. Cette soupe, nous l'aimerions peut-être plus relevée, un peu moins claire. Qu'elle nous surprenne davantage.» B.B. et S.D.

La France a inventé la grande cuisine moderne, le restaurant et le guide Michelin. Cela date un peu et, depuis, la sauce est figée. Pourquoi notre critique gastronomique n'a-t-elle pas le rôle et la large place qu'ont, par exemple, les journalismes sportif et culturel? Elle fait pâle figure face à celle de nos voisins qui ont développé un vrai journalisme gastronomique.
À travers son histoire, sa sémantique, ses nouvelles formes de communication (festivals, blogs...), nos auteurs dressent un tableau très vivant de ce métier, qu'ils pratiquent depuis longtemps, et se posent à son sujet les questions fondamentales du journalisme.

Bénedict Beauge, après avoir travaillé dans le cinéma comme décorateur, se consacre à la gastronomie depuis près de vingt ans, en particulier à l'histoire de la cuisine contemporaine, et a créé le site www.miam-miam.com.

Sébastien Demorand est, depuis dix ans, journaliste gastronomique, et le raconte sur RTL, dans Le Parisien, le magazine Optimum et les guides Fooding' ou Omnivore.




Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Médiathèque - Le Seuil

Suivez-nous