Revue française de sociologie 58-4, octobre-décembre 2017

Revue française de sociologie 58-4, octobre-décembre 2017

Les bénéfices de la conjugalité concernent-ils également les hommes et les femmes, ou bien davantage les premiers que les secondes ? Sous l'angle original de l’alimentation et, plus précisément, de la consommation quotidienne de légumes, Marie Plessz et Alice Guéguen répondent à cette question via une analyse approfondie des données longitudinales de la cohorte Gazel de l’Inserm suivie depuis 1989.

En France, au sein du groupe professionnel des bûcherons, des commissions régionales régulent l’accès au statut d’entrepreneur de travaux forestiers, désignant les membres qui pourront accéder à l’indépendance. À partir de matériaux empiriques variés pour analyser le fonctionnement de ces commissions et les critères qu’elles mettent en oeuvre, Julien Gros met en lumière les effets induits sur l’ensemble du groupe professionnel.

On admet généralement que l’expertise doit se référer à un savoir scientifique bien identifié et considéré comme autonome. Pourtant, certains groupes d’experts mettent surtout en avant leur inscription dans une discipline opérationnelle et appliquée. Dans cette ligne, Ulrike Lepont analyse le cas des health policy analysts aux États-Unis pour dégager le mode de construction de leur légitimité et les conditions de leur institutionnalisation réussie.

Entre 1984 et 2014, et à côté des corps d’enseignants-chercheurs, l’enseignement supérieur français a développé le recours à des enseignants du secondaire qui n’ont pas dans leurs attributions l’exercice d’une activité de recherche. Pierre-Michel Menger et al. documentent la montée progressive de ce groupe professionnel et les logiques variables de son affectation au sein des différentes filières disciplinaires et institutionnelles.




Nous Vous Suggérons Aussi

Le vote de tous les refus
Les élections présidentielle et législatives de 2002
Pascal Perrineau

Revue:

Revue française de sociologie

Sujets

Sociologie

Suivez-nous